Le Monde de Celldia

Nous sommes actuellement en 50 027 après le Précepteur
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Le début d' un (très) long voyage
Lun 18 Sep - 17:21 par Tralog

» Le capitaine de la garde
Ven 8 Sep - 22:55 par Cathia

» L'histoire d'un barbare
Mer 23 Aoû - 11:30 par Tralog

» Au bord de la mer...
Mer 26 Juil - 16:14 par Cathia

» Halloween
Mar 25 Juil - 16:45 par Tralog

» Poême : Ode à la Création
Mar 25 Juil - 0:04 par Anerey

» Enigmes de L'été Celldian #1
Lun 24 Juil - 22:43 par Senlord

» Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc, Ayborn]
Dim 23 Juil - 2:03 par Ayborn

» Recensement de Juillet à Août 2017
Dim 16 Juil - 20:26 par Conteur flou

Les posteurs les plus actifs du mois
Tralog
 
Cathia
 
Mots-clés
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Le capitaine de la garde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alestor

avatar

Masculin Messages : 3
Points : 7
Localisation : Eliosa

MessageSujet: Le capitaine de la garde   Lun 17 Juil - 13:03

Je parcours de long en large la caserne. La nuit dernière les gardes ont laissé passer un être louche au visage masqué par une capuche sans vérifier son identité. Et il en va de mon rôle, ma place et ma responsabilité d'empêcher ce genre d'incidents qui peuvent remettre en cause la sécurité et le calme de cette ville. J'entends alors monter de la rue une voix grave, très grave que je semble être le seul à percevoir d'ailleurs les gardes autour de moi n'y réagissant pas. Je me concentre et laisse le peu de mes capacités accessibles s'étendre de manière à comprendre ce que dis la voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayborn
Ecrivain du Dimanche
avatar

Messages : 7
Points : 9

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le capitaine de la garde   Dim 23 Juil - 1:40

Slordial était en même temps heureux et contristé du départ d'Ayborn.

- Ce n'est pas en partant te faire tué autre part que tu affuteras tes talents. Les capture les plus difficiles et les plus gros coup se font à Eliosa. Les Grand de cette ville sont surement les plus fortunés du Royaume et leur sang est aussi écarlate que partout ailleurs. Mon ami au nom d'Egloïn reste avec nous.

- Sordial, ce n'est pas le sang des salop de bourge d'Eliosa qui me fera rester. J'ai atteint mon maximum ici, je dois en apprendre plus sur les capacité de ma race. Quand je suis allez chercher l'orbe je suis mort. Mais un être m'a aidé, et je lui suis redevable. J'accomplirais ce pourquoi il ma redonné la vie. J'ai vu la mort et plus jamais je ne veux la revoir

- Bien ... J'espère que tu regretteras de ne pas être rester le jour où tu mourras pour de bon. Va peut être que nous ferons un dernier coup ensemble si tu survit aux terres Celldienne.

Ayborn alors escalada une maison pour grimper sur les toits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathia
Père Castor
Père Castor
avatar

Féminin Messages : 25
Points : 33
Localisation : Laissmer

Feuille de personnage
Points de RP:
120/500  (120/500)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Le capitaine de la garde   Ven 8 Sep - 22:55

Au fil de ma route depuis Laissemer je suis arrivée finalement en Eliosa, ville immense à mes yeux. Cependant sans que je ne comprenne vraiment pourquoi lorsque j'ai passé durant la nuit les portes de la ville une étrange sensation s'est emparée de moi. La voute céleste s'étendant autour de moi est extrêmement lumineux, comme si la lune prenait la moitié du ciel, cette lumière douce et blanche éclaire les bâtiments d'une lueur féérique pour moi. Intérieurement je me demande si cet endroit pourrait aussi subir les dégâts qui ont détruit mon chez moi. Mes quelques économies étant passés dans les provisions sur la route je n'ai nulle par où dormir et hormis mon cheval et mon épée je n'ai rien qui ait de la valeur. Cependant Cataclysme est autant que moi épuisé par notre long voyage et je me suis attaché a celui-ci entre les fois où j'ai pris soin de lui et notre route longue et épuisantes. Je erre quelques temps dans les rues sans but réel et je remarque alors une petite et svelte silhouette se hisser sur un toit. Sans même y réfléchir j'interpelle cette silhouette:

-S'il vous plaît! Je suis perdue, vous pouvez m'aider?

Au fond de mon esprit la seconde présence se réveille, sans qu'elle ne me parle je ressens sa présence alors qu'elle avait promis de ne pas m'embêter.

-Je reconnais cette silhouette mais d'où...?

Je chuchote alors ne sachant pas comment communiquer avec elle autrement.

-Tu m'avais promis de ne plus m'ennuyer.

La présence se rétracte alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le capitaine de la garde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le capitaine de la garde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tauriel, Capitaine de la garde et fille adoptif du roi Thranduil
» PAGES SOMBRES DE L'HISTOIRE D'HAITI
» Valya Brisétoile - Capitaine de la garde de Thanor
» Garde impériale
» [Récit] Averlandais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Celldia :: Royaume d'Eliosa :: Eliosa-
Sauter vers: