Le Monde de Celldia

Nous sommes actuellement en 50 027 après le Précepteur
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Le début d' un (très) long voyage
Mer 26 Juil - 19:25 par Conteur flou

» Au bord de la mer...
Mer 26 Juil - 16:14 par Cathia

» Halloween
Mar 25 Juil - 16:45 par Tralog

» L'histoire d'un barbare
Mar 25 Juil - 12:30 par Tralog

» Poême : Ode à la Création
Mar 25 Juil - 0:04 par Anerey

» Enigmes de L'été Celldian #1
Lun 24 Juil - 22:43 par Senlord

» Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc, Ayborn]
Dim 23 Juil - 2:03 par Ayborn

» Le capitaine de la garde
Dim 23 Juil - 1:40 par Ayborn

» Recensement de Juillet à Août 2017
Dim 16 Juil - 20:26 par Conteur flou

Les posteurs les plus actifs du mois
Mots-clés
abrégé
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Eubii, le dévoreur de rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eubii

avatar

Messages : 5
Points : 9

Feuille de personnage
Points de RP:
20/100  (20/100)
Race:

MessageSujet: Eubii, le dévoreur de rose   Ven 27 Jan - 23:47

Présentation IRL

- Age : 17
- Lieu de résidence: Bretagne
- Vos loisirs, passions : lecture, jeux vidéo, dessins...
- Comment avez vous connus le serveur : Par hasard
- Quelles sont vos expériences de RP: toute les vidéos de jeux de rôles sur le bazar du grenier, 1 jeux de rôle en tant que joueur, et deux en tant que MJ.

Présentation RP

Carnet d' Oltarius:

Je suis Oltarius Amar, le dernier mage survivant de la catastrophe de l'académie de magie de l'Abime, j'ai décidé, après des années de silence, de rédiger un rapport sur la créature qui nous a presque tous décimés. J'ai enquêté sur lui tout le reste de ma vie et aujourd'hui autant qu'hier il me terrifie.

- Nom et Prénom : Avant il avait sans doute un nom mais personne ne s'en souvient, dans notre laboratoire il était C.841, aujourd'hui je l'appelle le damné, dans les bourgades on murmure le nom de dévoreur de rose ou de gobelin fou, et lui répète sans arrêt ce nom, Eubii. A force il est devenu le sien.

- Age : Inconnu, un esprit de dément dans un corps d'enfant.
- Sexe : Mâle.
- Race : A l' origine un gobelin, maintenant... je ne sais pas.
- Origine : Inconnue.

- Allégeance Chaos, mais son cas est particulier. Il aime l'anarchie pas nécessairement le mal, de plus ses actions totalement imprévisibles peuvent servir ou nuire au chaos dont il est en tout cas au début plus ou moins indépendant. Par ailleurs il a très peur de la plupart des créatures du chaos, car elles ont hanté son enfance, le Duc tout particulièrement le terrifie même si il ne sait pas à quoi ce dernier ressemble.

- Classe sociale : C'est un vagabond, un fou, un paria et un criminel et ce pour tout ceux dont il a déjà croisé la route. Il n'a pas un sou, et pas de maison, il n'a besoin d'aucun des deux, il prend comme il donne. Mais il est un de ces rares êtres à qui on préfère donner plutôt que de qui on préfère recevoir.

Apparence:

Le sujet, est très frêle, si fin qu'il nous a parut faible et fragile, quelle erreur nous avons fait.
Je ne me souviens plus très bien de ce à quoi il ressemblait avant les... évènements. Mais je me souviendrais toujours de lui lorsqu'il les a tué... tous.
Il avait alors les yeux violets, un violet sombre teinté d'un bleu obscur. Cette couleur parcourait tout son corps sous ses veines. Il n'avait alors plus aucune pilosité, ses muscles pourtant si fins, ont sous l' effet de la colère et de la folie accomplis des actes, dont jamais je n'aurais cru un gobelin capable. Son visage était... innommable, non qu'il soit particulièrement laid mais que ses traits n'étaient plus ceux d'un être sensé. Sa bouche, notamment, se déchirait en un sourire immense, beaucoup trop grand pour être normal. Un sourire effrayant, qui dévoilait une série de dents jaunes et pointues desquelles pointait, une langue fine et rouge aux proportions démesurées. Ses yeux n'étaient plus que 2 cercles violets, agrandis par la démence, au milieu d'un visage vert pâle et lisse. Il n' avait plus aucune pilosité, nulle part, plus aucune ride non plus, dévoilant ce sang violet qui coulait sous sa peau. Son corps comme son esprit semblait s'être brisé. En ce lieu, ou tant de fois la magie avait été disséqué, une aura violette l'entourait, comme si la magie elle même voulait entrer en lui.

Psychologie

Il semblait déjà un peu fou avant que nous le "rencontrions", mais une folie légère, amusante et bénigne. Il semblerait que nos expériences mais surtout la mort de ce kobold auquel il était très lié aient "cassé" quelque chose en lui.
Désormais il ne semble plus avoirs le contrôle total de son corps et de son esprit, il parle parfois de lui à la première personne du pluriel, et la magie semble contrôler une partie de son esprit
Il souffre de nombreux troubles, et son humeur est très variable, c'est un bipolaire peut-être doublé d'un trouble de la personnalité multiple et il est plein de lubies. Parfois c'est un être enfantin et naïf qui ne parvient pas à se fixer sur ce qu' il fait, il est alors rieur et moqueur, et presque gentil, mais il suffit d' un rien pour qu'à la gentillesse succède la folie, la démence, une rage aveugle et désordonnée qui frappe au hasard.
Ainsi il peut passer de l'innocent au tueur en quelques instants, c'est un être imprévisible qui pourtant possède un cœur et éprouve des regrets. Ces remords comme la tristesse l'auraient sans doutes tué si la magie ne se chargeait pas chaque nuit de lui faire oublier.
Je dit "magie" mais je ne sais pas vraiment de quoi il s'agit, disons qu'il semblerait qu'en plus de ses personnalités multiples, il y aurait dans sa tête une entité plus réelle, avec plus d'emprise sur lui que les autres bien qu'elle soit toute aussi folle et incontrôlable, mais bien sûr elle est immatérielle comme toutes les autres personnalités qui le hantent. Un être de toute évidence lié a la magie et qui se servirait de l'énorme potentiel du gobelin pour le protéger, mais cette dernière phrase n'est qu'une théorie.

Facultés, aptitudes, savoirs et possessions

Au départ nous avions pensé que le kobold... le numéros B.542, avait un potentiel plus grand que ce gobelin. Mais bien qu'il semblerait que ce soit lui qui ait appris à son compagnon à manier la magie, encore une fois nous nous sommes trompés. En effet le numéro B.542 était un mage qui bien que de talent limité nous paraissait beaucoup plus utile que ce gobelins qui ne savait faire que des fleurs ou d'autres tours de passe passe inutiles. Pourtant la mort du kobold a éveillé chez le numéro C.841 un potentiel qu'aucun d'entre nous n'aurait pus égaler voir même imaginer.

Tout d' abord parlons de sa puissance lors de l' évènement; comme je l'ait dit plus tôt,mais de manière peut être moins précise, notre académie et plus particulièrement notre laboratoire était un lieu dont la magie faisait partie intégrante. La magie était partout, donc aussi dans les murs de nos cachots et dans l'acier de nos outils. La souffrance, la colère, la soumission, la haine, le tourment et partout imprégnant chaque drap et chaque pierre : la folie.

Je pense que cela explique en partie la puissance colossale de C.841, le gobelin fou, Eubii, le damné ou encore le dévoreur de roses. Toute ces émotions semblent être entrées en lui en se disputant des morceaux de son âme, ce qui explique en partie que malgré sa force magique extraordinaire son talent est totalement anarchique.
Il utilise particulièrement l'arcane fluviale et l'arcane violette, cependant toutes lui semblent accessibles bien qu'ils ne les choisissent pas forcément. Pourtant on ne peut le qualifier de mage car il ne contrôle que très peu ses pouvoirs, je dirais donc qu'il s'agit d'un sorcier.

Il peut, à l'aide de la magie, déformer la réalité, les choses les plus absurdes apparaissent entre ses mains. Il a une affection toute particulière pour les plantes et les fleurs, surtout les roses. Des fleurs corrompues à la taille parfois immenses et aux pétales tachés de noir et de violet qu'il aime souvent d'ailleurs faire exploser.

Des témoignages plus récent que j'ai recueillis indique que lorsqu'il est calme il peut contrôler sa magie bien qu'elle soit moins puissante. Par contre lorsqu'une émotion le submerge, n'importe laquelle, la magie semble s'affoler et s’accélérer. De cette même façon lors d'état extrêmes, elle peut se déchaîner, l'arcane violette, l' arcane de l'absurde, domine alors toutes les autres, et à partir de ce moment tout est possible mais rien n'est prévisible, seule la folie guide sa haine.


Histoire RP

Malgré les nombreuses enquêtes que j'ai menées sur lui après les évènements, je n'ai réussi à accumuler que très peu d' informations sur son passé, il semblait parcourir le monde avec ce koblod, le numéros B.542 dont il était visiblement le compagnon de voyage mais aussi de cœur.
C'est tout ce que je sais d'eux avant leur capture.

L'académie de l'Abime, regroupait parmi les plus grands experts en sciences occultes et en magie noire, nous formions des mages puissants et des érudits reconnus, mais les plus puissants d'entre nous participaient à un projet de plus grande ampleur, recréer les mythiques succubes. Ces êtres devenus légendaires au sein des plus grands érudits du chaos, devaient être le chef d’œuvre de notre académie, celui qui ferait définitivement se plier les peuples des sources, mais c'est nous qu'il a finalement détruit.
Lorsque mes frères les ont trouvés, égarés sur les chemins, ils n'ont eu aucun mal à les persuader de venir à l'académie. Ils étaient si naïfs de vrais enfants, le kobold a bien fini par se douter de quelque chose vers la fin mais il était trop tard pour eux, et les apprentis les ont enfermés dans les cachots malgré leur piètre tentative de résistance. Ce n'était pas des prises exeptionnelles, le kobolds pouvait servir au expérience des apprentis mais le gobelins lui par contre ne présentait
que très peu d’intérêt.                                                          
Nous l'avons donc gardé en réserve dans les cachots, jusqu' à ce qu'il puisse nous servir, comme par exemple d'outre à magie, mais le hasard qui décidément guide ses pas en a décidé autrement. Alors que des apprentis plus expérimentés tentaient de fusionner le kobold et un orc, ce dernier épouvanté tenta de se défendre, le numéro B.542 en proie lui aussi a l'insoutenable douleur qu'induisait toujours nos expériences, se battit à ses coté. La furie des deux était telle que les apprentis ne parvenaient à les maîtriser, trois d'entre eux tombèrent sous leurs coups et cinq autres furent grièvement blessés.                                    
Avertis par les détonations de magie, l'archimage de l'académie Eron Tromeldov et moi même nous précipitâmes dans la salle des expériences. D'une violente décharge d'énergie je plaquais l'orc contre le mur avant de lui trancher la gorge de mon poignard. Pendant ce temps Eron s'occupa du kobold, il était le plus puissant de l'académie et nous surpassait tous de loin, pourtant le numéros B.542 s'acharna déchainant sa colère sur l'archimage. Mais Tromeldov avait un talent et des connaissances autrement supérieures à celles de ce mage kobold, et il repoussait chacune de ses attaques, jusqu'à ce qu'une boule de feu plus haineuse que les autres brule sa barbe. L'archimage plein de rage, foudroya son adversaire de huit éclairs de magie pure avant de faire exploser son crâne d'une boule de feu colossale. Le corps sans tête et sans vie du kobold s'écroula à terre. La scène avait été d' une violence extrême pourtant elle n'était rien par rapport au carnage qui allait naître ici dans quelques heures à peine.
Alors qu'Eron demandait aux apprentis survivants de ranger les cadavres, un terrible hurlement suivi d'un extraordinaire déchainement de magie ébranla toute l'académie.
Tous les prisonniers subissaient régulièrement des piqures d'antimag afin d'annihiler temporairement leurs capacités magiques, de plus les cachots étaient renforcés contre toute attaque magique. Pourtant lorsque nous arrivâmes devant les cellules celui qui serait bientôt le dévoreurs de rose se tenait debout devant nous au milieu des cadavres de tous les autres prisonniers. Leurs corps déchiquetés semblaient servir d'engrais à des roses difformes et surdimensionnées qui s'abreuvaient de leur sang. Au milieu de cette horrifiante forêt un être au sourire dément et aux yeux éclatés de haine avançait vers nous.
Quelque minutes après j'étais seul au milieu des ruines fumantes de l'académie de l'Abîme, mon corps déchiqueté nageant au milieu d' une mer de sang et d'une forêt de roses dont les épines étaient ornées des morceaux de chair brulée de tous ceux qui avaient alors été dans l' académies, mage, prisonniers, mauvais, puissants, faibles...
Tous gisaient, sans vie, victimes de l'aveugle massacre de la folie et de la haine.


Fin du rapport d' Oltarius Amar

(Histoire qui est à compléter et à corriger)    

Autre chose ?

Quelque part au milieu d'un océan de chose
une âme attend
qu'à nouveau les roses
déchirent les innocents
quelque part au cœur d'un mont
un corps attend
qu'à nouveau les grêlons
dévorent les champs
quand les deux seront réunis
et que la folie
viendra à nouveau éclairer
ses pupilles brulées
alors il repartira
chercher
ou qu'il soit
celui qu'il a aimé

Des cendres et des chaînes
le fou renaitra
La démence et la haine
guideront ses pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 118

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Eubii, le dévoreur de rose   Dim 29 Jan - 18:41

Et bien hâte de connaître les récits d'Eubii, ô grand mage Oltarius.
Juste un détail : fais en sorte que ton avatar respecte les dimensions 200 de large * 320 pixels de haut s'il te plait. Smile


_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senlord
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 95
Points : 150

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Squelette

MessageSujet: Re: Eubii, le dévoreur de rose   Ven 10 Fév - 21:42

Excellent ! J'aime beaucoup ton histoire ^^ ! Bien Celldia s'ouvre à toi tu est prêt pour RP

_________________
Senlord Brookendord, Le Précepteur de Celldia, Détenteur de la Vision d'Eru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedecelldia.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eubii, le dévoreur de rose   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eubii, le dévoreur de rose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Le labyrinthe de la Panthère Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Celldia :: Avant le RP :: Gestion des personnages :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: