Le Monde de Celldia

Nous sommes actuellement en 50 027 après le Précepteur
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Le début d' un (très) long voyage
Lun 18 Sep - 17:21 par Tralog

» Le capitaine de la garde
Ven 8 Sep - 22:55 par Cathia

» L'histoire d'un barbare
Mer 23 Aoû - 11:30 par Tralog

» Au bord de la mer...
Mer 26 Juil - 16:14 par Cathia

» Halloween
Mar 25 Juil - 16:45 par Tralog

» Poême : Ode à la Création
Mar 25 Juil - 0:04 par Anerey

» Enigmes de L'été Celldian #1
Lun 24 Juil - 22:43 par Senlord

» Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc, Ayborn]
Dim 23 Juil - 2:03 par Ayborn

» Recensement de Juillet à Août 2017
Dim 16 Juil - 20:26 par Conteur flou

Les posteurs les plus actifs du mois
Mots-clés
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Le début d' un (très) long voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur flou
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 31
Points : 39
Localisation : quelque part

Feuille de personnage
Points de RP:
75/500  (75/500)
Race: Nain

MessageSujet: Le début d' un (très) long voyage   Mer 11 Jan - 21:47

C'était l' aube, la cascade chantait, les oiseaux sifflaient, le vent murmurait et un vieux nain baragouinait dans sa barbe une étrange mélodie faite de l'improbable mélange entre une chanson paillarde et de la pôésie elfe. Il cheminait en zigzagant le long d'un sentier herbu en direction de la rivière et à la pipe qui dansait au coin de ses lèvres ainsi qu'à sa curieuse facon de marcher, il semblait sous la légere influence de l'alcool. D'ailleurs arrivé au bord de l' eau, il s'y jeta entièrement, pipe et sac compris. Puis après avoirs barboté un moment le nez au milieu des poissons, il bondit hors de l'eau en s'exclamant:

-Haaaaa!! Mes affaires!! Corne de troll!! Fichue bière orc ! On sait jamais ce qu'ils mettent dedans!

Puis en tentant tant bien que mal de faire secher son énorme sac et sa pipe, il se mit à parler tout seul comme si son baragouinage pouvait intéresser les oiseaux.

-... Rhaaa corne à boeufs, d'la bonne givreboise... gâchée... Rhhha si je retrouve le cucurbitacé d'orc qui m'a vendu cette bière!!!... Enfin quoique; il était grand... et puis.... Non en fait, vaut peut être mieux qu'on se revoit jamais. Enfin de toute façon, je dois être loin de la taverne maintenant...


Sur ces mots il regarda le ciel, comme pour lire sa position dans les étoiles, mais cela faisait bien longtemps qu'elles étaient parties se coucher, et de toute façon il n'avait jamais sut faire ce truc. Redescendant peu à peu sur terre, il s'étira, bailla, bourra sa pipe de quelque givreboises réchapées du désastre, puis jetant son sac sur ses épaules s'exclama :

-Bon hé ben direction quelque part alors! je trouverai bien quelque chose ou quelqu'un en chemin, dans tout les cas il devrait bien avoir une histoire à raconter !

Puis il regarda à droite, puis à gauche en se demandant où aller.

-Bon la dernière fois que j'ai visité ce fichu pays c'était il y a des dizaines d'années mais ils me semble qu'une petite bourgade du nom d'Elbosa était dans cette direction, je suis curieux de voir si certaines vielles branches se souviennent encore de moi!

Et il partit dans une direction choisie au hasard, un petit chemin qui bien que fort sympathique, allait dans la direction contraire à celle d'Elbosa. Mais ce nain, étant un peu dingue, finirait bien par arriver quelque part !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eru
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 21
Points : 23

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Jeu 12 Jan - 13:18

La rivière de Norlame était calme. Le doux bruit du courant s'écrasant sur des petits rochers, semblait donner une mélodie grave et harmonieuse. La clairière où se trouvait la cascade, dévoiler un bois arsin, laissant présager une ancienne violence en ces lieux. Quelques avalaisons réduisaient le courant pour que le chemin ne soit pas trop ardu à traverser.

Sur un flanc de la falaise, le visage d'une jeune femme était sculpté dans la pierre. Deux girandes coulaient à travers ses yeux, longeant la pierre et sculptant un corps gracieux à la jeune femme. Les filets d'eau disparaissaient derrière le dos de la femme de pierre à l'allure enchanteresse. Un symbole était gravé dans la pierre, d'où semblait refléter une aura bleu brandillante.

L'atmosphère était paisible, mais une odeur de viande fumé se propager dans l'air et parvint au narine du nain qui marchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conteur flou
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 31
Points : 39
Localisation : quelque part

Feuille de personnage
Points de RP:
75/500  (75/500)
Race: Nain

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Jeu 12 Jan - 20:52

Alors que le nain marchait la tête dans les nuages, et ce qui le réveilla d'abord fut une odeur qu' il n'avait pas sentie depuis bientôt deux jours et qui immédiatement lui fit prendre conscience que cela faisait autant de temps qu' il n' avait rien mangé. Il chercha alors la source de ce fumet et fut surpris par le nouveaux paysage qui se dessinait devant lui, les arbres et les plantes fleuries avait laisser la place aux restes de troncs calcinés parsemés de quelques rares herbes folles.
Le nain s' arreta alors, certe il avait faim, mais courir tête baissé vers cette delicieuse odeur de viande ne lui parut plus une si bonne idée...

-Mmmmh bzn dznnn.... C' est bizarre... il y a plusieurs origine a un incendie... il semble assez ancien...un déffrichage? enfin ce lieu ne semble pas habité... cause naturelle peut être ... AAAAAh!


Flou bondit de surprise, là dans la falaise une femme le regardait! pourtant en s' approchant, il se rendit compte qu' il s' agissait d' un visage sculpté dans la pierre avec delicatesse et talent. Le nain était impressionné par l' ouvrage car bien qu' il n' etait pas un grand specialiste de la scuplture, il savait le temps et la patience que demande une telle oeuvre. Cette dame l' intriguait et il serait resté plus longtemps à l' observé, si il ne s' était pas rapelé que cette odeur de viande fumé pouvait representé un danger... il murmura alors à la statue

-mmmh toi tu me cache quelque chose... mais je n ait pas le temps de rester, ce feu m' intrigue et cette odeur aussi car elle signifie bien souvent la presence d'une auberge ou d'un feu de camp, et dans les deux cas ça m' intéresse! Mais tu ne me met vraiment pas en confiance... alors utilisé Gome et de laisser mon corp trainer dans le coin...

À ces mots le nain posa son sac par terre et farfouilla un moment dedans, il finit par sortir de sous une casserole une arbalète prolongé d' une lame

-Je pourrais utilser la magie mais je suis pas encore tres fort dans ce domaine... et puis la derniere fois que j ai utilisé un sort d' invisibilité il n' y a que mes bras qui ont... rhho je parle à une statue je devient vraiment sénile!

Il but alors une toute petite gorgé de kla, mit son sac sur ses epaule, arma son arbalete et se mit en route en direction de l' odeur en gromelant:

-Enfin j' espere quand meme que je n' aurait pas à me battre par ce que je suis un peu rouillé... et puis bon apres l' orc de l' auberge... enfin bon on verra, au pire, il se rendront vite compte que je suis loin de n' être qu' un vieux nain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eru
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 21
Points : 23

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Jeu 12 Jan - 23:35

Après quelques pas en directions de l'odeur, le nain découvrit un feu de camp. Autour de celui-ci deux hommes habillés de noir, de grande robes tombantes et ornée de symboles étranges. Derrière le feu une femme, aux courbes généreuse, et à la silhouette obscures. Ces doigts semblent manipulés les bluettes s'échappant des cendres.

Ces doigt dansant avec grâce, des ongles violet pointu tel des lames. Le poignet de la charmante femme, se mouvait avec un élégance hypnotisante. Elle portait une ferronnière avec en son centre une améthyste resplendissante.


- Vous croyez qu'il va venir lady Eliza

Demande l'un des deux hommes qui commencer à s'impatienté. La femme lui adressa un regard menaçant, lui donnant une certaine dition au premier abord. Elle dévoila alors sa jambe nu de dessous sa devantière sans aucune trace de vibices, imposant sa beauté comme une forme d'autorité suprême . Elle répondit alors d'une voix calme mais inquiétante.

- Il viendra forcément, sombre demeuré, le maitre n'a jamais eu tort. Et même s'il me peine de l'avouer, il est parfois plus perspicace que moi. Nous l'entendrons arriver, il se croit discret mais son allure et reconnaissable entre toute. C'est un être affreux, qui peut vous tuer si vous osez supporter son regard. Si nous arrivons à le capturer ou le tuer, je rendrais service au maitre et au royaume d'Eliosa par la même occasion. Un être impavide et sans pitié, qui nous tuera sûrement en premier si nous ne réagissons pas.

Les deux hommes, était rester statique. La description de lady Eliza semblait les faire trembler de peurs.

- Mais vous êtes les deux meilleurs élèves de l'académie, avec mon expertise, nous devrions réussir à maitriser la bête.

Les mages noires semblait, regagner un peu de leur confiance. Mais ils n'était pas totalement serein pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conteur flou
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 31
Points : 39
Localisation : quelque part

Feuille de personnage
Points de RP:
75/500  (75/500)
Race: Nain

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Ven 13 Jan - 11:45

Cette discussion surprise par le nain l' étonna, il s' attendait à des voyageurs ou des bandits, mais ces personnages forts singuliers semblaient autrements différents. Il eut cependant l' intelligence de ne pas parler à voix haute comme à son habitude.
Au début de leurs conversation Flou avait crus qu' ils parlaient de lui, mais il n' a pourtant rien de l' etre affreux et puissant que décrivait cette "lady Elyza"... De plus il semblait être des mages, bien que le nain n' est pas le souvenir d' une académie de magie avec de telle robes, mais, il savait que ses souvenirs ne sont plus toujours très fiable.
Cependant en plus de l' inquiétante créature décrite par Elysa autre chose le tracassait, ce maitre qu' elle avait évoqué de nombreuses fois... ce n' etait pas comme ça que les apprentis mages parlait de leur professeur, de plus au vus de l' autorité qu' elle avait sur les deux hommes, elle ne semblait pas être une apprentie.
... Le nain était troublé, se trouvait t' il face à une sorte de secte au but obscure ? Pas forcément puisque cette lady Elyza parlait d' aider le royaume en même tant que cet intriguant maitre...
Enfin dans tout les cas Flou avait de plus en plus faim et ce morceau de viande fumant l'attirait furieusement, si il ne se décidait pas vite, ce serait son estomac qui le trahirait.
Il rangea alors son arbalète dans son sac,  afin de parettre le moins hostile possible car il ne semblait pas etre des bandits, réarrangea sommairement sa barbe, et avança vers la lisiere du camp comme si il n' avait rien n' entendue de leurs conversation en le levant le bras en signe de salut.

-Bien le bonjour voyageurs, veuillez pardonnez mon itrusions mais la délicieuse odeurs de cette viande à éveiller mon ventre affamé, accepteriez vous que nous partagions nos repas ? car si je possede quelque bouteilles et de nombreux aromates, cela fait des jours que je n' ait pas manger quelque chose de consistant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eru
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 21
Points : 23

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Sam 14 Jan - 14:16

-Bien le bonjour voyageurs, veuillez pardonnez mon itrusions mais la délicieuse odeurs de cette viande à éveiller mon ventre affamé, accepteriez vous que nous partagions nos repas ? car si je possede quelque bouteilles et de nombreux aromates, cela fait des jours que je n' ait pas manger quelque chose de consistant !

Les deux mages noires furent surpris. Ils sursautèrent et tombèrent de la buche sur laquelle ils étaient assis. Le feu s'emballa, des flammes rouges monter de plusieurs mètres. La femme elle ne bougea pas d'un pouce. D'un mouvement calme elle retira sa capuche, laissant paraitre son incroyable visage. D'une peau douce, et des yeux violets. De lèvre fine zinzoline, et une chevelure brune chatoyante.

- Bien le bonjour. Nain ! Si ce que tu dis vrai et que tu as en ta possession quelques aromates pour notre déjeuner. Nous te ferons une place devant notre feu. Sinon passe ton chemin. Le bois n'est pas sur, surtout aujourd'hui. Les morts s'éveilleront bientôt je le pense.

La voix de lazy Eliza avait parfois l'air rassurante, mais ses paroles pétrifié tout ceux qu'elle croisait. Le feu se calma doucement.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conteur flou
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 31
Points : 39
Localisation : quelque part

Feuille de personnage
Points de RP:
75/500  (75/500)
Race: Nain

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Sam 14 Jan - 17:11

Le nain fut surpris par la reaction des deux mages, ils étaient donc si tendue... Decidement la situation paraissait de plus en plus intriguante et dangereuse, mais le conteur était décider à rester, le danger ne rendrait l'histoire que plus passionnante!
Cependant cette femme l' interpellait et l' inquiétait de plus en plus, elle n' avait pas parus surprise de la présence du nain, soit elle était vraiment sur d' elle, soit elle savait qu' il allait arrivé et aucune de ces deux hypothèses ne le rassurait...

- Bien le bonjour. Nain ! Si ce que tu dis vrai et que tu as en ta possession quelques aromates pour notre déjeuner. Nous te ferons une place devant notre feu. Sinon passe ton chemin. Le bois n' est pas sur, surtout aujourd'hui. Les morts s'éveilleront bientôt je le pense.

Le nain fit comme si cette réponse était naturelle, et répondit avec une assurance qui n'était qu' une façade:

- Merci beaucoup! Et si ces morts doivent s'éveiller, he bien qu' ils s' éveillent! Tant qu' ils nous laissent manger ! rigola t' il, avant de marcher d' un pas sûr en direction du feu de camp.

Arriver à la hauteur des 2 mages qui finissait à peine de se se relever, il donna une tape bourru dans le dos de l' un d' eux et dit en souriant

- Pardonnez moi de vous avoir effrayer, je ne me savait pas si appeurrant!

puis il rigola à nouveau, sans doute pour maquiller le fait que le stress presque palpable des deux hommes l' imprégnait peu à peu...Arrivé façe au feu, il posa sont lourd sac et en sortit plusieurs petits sachets qu 'il disposa soigneusement. Il sortit ensuite une belle bouteille de vin de pêche et une autre d' eau de vie de prune, au vus de la qualités de ses hôtes, Flou se devait en effet de confectionner un repas à la hauteur. Puis finissant de disposer ses ustensiles de cuisine, il dit en souriant:

- ça c' est pour nous, déclara t' il en presentants les bouteilles et aromates, et ça c' est pour les morts!

Sur ces mots, il sortit de son sac son arbalète personnelle, une arme presque aussi ancienne et peu fiable que son propriétaire mais qui avait l' avantage de posséder une lame. Il la chargea d' un carreau rouge; avant de s' exclamer en direction de Lady Elyza, tout en se frottant les mains:

- Bon alors j' ai besoins de savoirs; pour les aromates, c' est quelle type de viande ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eru
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 21
Points : 23

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Dim 15 Jan - 22:04

- Bon alors j' ai besoins de savoirs; pour les aromates, c' est quelle type de viande ?

Solal un des deux mages lui répondit

- Eh bien il s'agit d'un gros morceau de poitr...


Un bruit étrange interrompit l'homme fébrile. Un bruit comme un vent violent transcendant l'air en un point précis. Le sourire de lady Eliza se dessina sur son visage.

- C'est lui, il arrive

Elle riait doucement et remis sa capuche sur sa tête. Les deux premiers de la classe se flétrir. Des courants d'air commençèrent à tournoyer dans les mains des deux mages, qui au fur et à mesure, ressembler à des lames.

- Nain ! Si vous voulez aider le monde c'est aujourd'hui qu'il va falloir bander votre arbalète. Je compte sur vous pour faire ce que l'honneur vous impose.

La femme disparu. Sa cape la rendait invisible au yeux de tous. Les deux mages noir, semblait avoir récupérer un soupçons de ferveur et avancèrent discrètement à travers les arbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senlord
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 95
Points : 150

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Squelette

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Dim 15 Jan - 22:26

Senlord était enfin revenu, la nostalgie en découvrant, après avoir traversé le portail, la beauté du lieu de la cascade de Norlame l'ému. En arrivant, il retira ça capuche et disposa son élégant chapeau sur son crâne.

Senlord plongea ses doigts squelettique dans l'eau, le frais que cela lui procura fut tel un encyclie traversant son corps. Il se retourna alors vers la femme incruster dans la pierre. Il caressa le visage de la jeune femme, et pris un goutte d'eau qui s'écoulait sur son visage. Ainsi de la chair se mit à apparaitre sur les os du Précepteur. Des muscle se formèrent, puis une peau légère. Senlord ainsi fait était d'un charme sombre. Ses muscles lui former un corps radieux, sa peau grisâtre semblait reflétait la lune comme un miroir. Senlord sortit de sa veste une delphinium, d'un bleu éclatant, il l'arrangea dans la chevelure de la jeune femme.

- Luïnïa ... une éclipsydres de plus

Une larme sembla couler le long de la joue de l'homme.

- J'espère que la prochaine, sera aussi calme pour toi que les précédente.

Senlord, embrassa les lèvres de la femme dans la pierre. Il passa la main derrière sa tête, et en sortit une perle qu'il mit dans la poches intérieur de sa veste.

- Cette fois-ci nous ne seront pas tranquille, mon coeur. J'espère que je pourrait résonner le fin gourmet. Je ne voudrais pas avoir à lui faire du mal. Tu sais comme les homme, les orques, les Gobelins, les elfes et les nains sont corruptibles. J'espère avoir encore quelques amis en ces bois.

L'homme s'assis alors en tailleur devant la fontaine, de l'enchanteresse femme.

_________________
Senlord Brookendord, Le Précepteur de Celldia, Détenteur de la Vision d'Eru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedecelldia.jdrforum.com
Conteur flou
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 31
Points : 39
Localisation : quelque part

Feuille de personnage
Points de RP:
75/500  (75/500)
Race: Nain

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Lun 16 Jan - 0:38

-Nain si vous voulez aider le monde c'est aujourd'hui qu'il va falloir bander votre arbalète.Je compte sur vous pour faire ce que l'honneur vous impose.

Décidément cette femme ne lui plaisait pas,  cependant, il appréciais d'avantage ces deux mages, qui auraient fait d'agréable compagnons de repas... mais ce repas n'aurait pas lieu.Il le sentait lui aussi, quelque chose arrivait...

-Oui enfin bon; moi au depart je suis venus pour partager un repas, pas pour sauver le...

tenta de répondre le nain avec le plus d'assurance possible...mais lady Elyza avait disparus.
Flou inspira et réunis tout le calme qu' il lui restait

-corne de bouc, dans quel bourbier je me suis fourré. ..

Jura le conteur, avant poser le sac d'aromates qu' il tenait dans sa main, et de l' échanger contre son arbalète. La situation allait très bientôt dégénéré et hélas avec cette dame invisible,  il etait hors de questions d invoquer Gom... une autre solutions aurait été de se cacher dans son sac, mais en vérité il était trop curieux de ce qui allait se passer. Flou allait donc risquer sa vie pour un repas... il espérait donc, qu'au moins les mages savait se battre, car il n'était plus très sûr de ses propres capacités.
Ses bras tremblaient légèrement, le stress montait, il but une gorgé de sa bouteille de kla porte bonheur; 2 en une journée, à ce rythme,  il l' aurait bien vite finit. Sur cette sombre pensée le nain verifia que son arbalète était bien armé, car ce genre de careau demandait des précautions particulière. Puis, en jetant un ultime coup d'oeil à cette viande qui n' en finissait pas de cuir, il dit, résigner:

-bon tant pis, on tue la bestiole, puis on fête ca avec un repas bien arrosé...

...en esperant qu' elle soit mortel...acheva t'il en murmurant presque

Le nain expira un grand coup, il ne tremblait plus, les mages semblait prêt à fair face, le temps était comme suspendu. .. il n' avait jamais aimé ce moment,  ce calme avant le chaos... mais l'attente serait bientôt finit, la chose approchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senlord
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 95
Points : 150

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Squelette

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Mer 29 Mar - 20:41

Senlord patienta attendant que les mages se rapprochent. Se concentrant tranquillement. L'eau de la rivière commença alors à ce noircir..

Lady Eliza derrière quelques fougères, passa sa main sur son corps. Ces vétement changèrent alors de couleur, devenant d'un vert qui se confondait avec les fougères. Elle mis sa mains au sol et celui-ci commença à trembler.

Les deux mages était confiant. Ils dégainèrent des épée courte cachés sous leurs robe. L'épée de Solal devint d'un rouge écarlate. Les symboles runiques de ses apparats virérent également vers un rouge feu. Hedgar l'autre mage s'entoura de lianes et d'écorce pour se forger une armure digne de ce nom. Il manipulait la nature pour lui faire une défense massif et semblant indestructible.

Les mages semblait prêt à l'attaque. Solal donna le signal.


- Allez on y va !


Ils se mirent à courir en direction de Senlord. Une épée à une main, l'autre prête pour lancer un sort.

La Terre autour de Senlord se noircie, des ombres commençaient à pénétrer le sol.

_________________
Senlord Brookendord, Le Précepteur de Celldia, Détenteur de la Vision d'Eru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedecelldia.jdrforum.com
Conteur flou
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 31
Points : 39
Localisation : quelque part

Feuille de personnage
Points de RP:
75/500  (75/500)
Race: Nain

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Lun 3 Avr - 21:51

Le temps semblait s'être ralentit... le nain s'était attendus à presque tout sauf à l'être qui lui faisait face.
Les mage s' élançait dans cet instant suspendus ou le nain immobile contemplait sa plus grande terreur.
Ces mages étaient il noyé sous leurs folies ou porté par leur courage pour ainsi se jeter dans les bras de leur fin ?

Cet être qu'ils s’apprêtaient à affronter à l'aide de bout de fer et d'artifices, cet être élégamment décharné qui n'avait plus craint de mourir depuis si longtemps, cet être allait signer leur fin à tous.
La Mort. La Mort elle même, non un de ses envoyés que sont si souvent la maladie, la famine ou l'acier, était venue les prendre. Non c'était leur maitresse, qui sans aucune peur face au faibles pantins qui l'agressaient, appelait de la terre les ombres de ceux qui avant eux était tombé sous sa faux, bien qu'elle semblait avoir oublié cette dernière.

Le conteur était terrifié, bien que cet être n'avait pas toute les caractéristiques que l'on attribue habituellement à la mort, sa véritable nature était pour lui une évidence. Bien qu'il n'avait jamais véritablement songé à compté ses lunes, ses poils blanc comme chaque partis de son corps lui rappelait chaque jours qu'il avait plus d'hier que de demain, alors si la mort venait ici, que ce soit pour lui ou un autre, elle ne l'oublierait pas. La sueur perlait sur son front et les larmes dansait au bords de ses yeux. Il savait que, à son âge, la tombe l'attendait en embuscade à chaque ombres de son chemin, mais il ne pouvait accepté de disparaitre ainsi. Il aurait souhaité mourir en luttant, en ce disant qu' il avait encore une chance, et que ce soit avec une épée, une infusion ou en battant des bras, il serait mort l'arme à la main et l'espoir aux yeux. Mais ici il n'y avait aucune échappatoire, l'être qui lui faisait face ne pouvait mourir, et allait prendre sa vie aussi simplement que lui cueillait une pâquerette.

Le temps à l' arrêt laissait a Flou le cruel privilège d'observer sa mort, inacceptable et inévitable. Non ce n' était pas possible. Tout ne pouvait pas ce finir ici et ainsi, cela n' aurait pas de sens!
Le nain voulu s' enfuir mais n'y parvint pas. Ses muscles tétanisés par une peur primordial ne pouvaient bougé. Alors son corps tendu comme une corde prête à rompre, il mit toute sa volonté dans un seul mouvement, un geste infime aux répercussions souvent si grandes qui pourtant ici ne sera sans doute qu'un artifice de plus face à l’inévitable.
Son doigt pressa la gâchette, la corde se détendit violemment, le carreau fusa dans l'air en sifflant. Un carreau rouge, un trait de feu et d'espoir qui signa la fin de cet instant de suspension pour engendrer accélération de cet acte qui ne saurait être le final
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senlord
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 95
Points : 150

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Squelette

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Lun 15 Mai - 2:33

Senlord essayer de garder son calme. Mais au fond il avait peur. Sont corps était en ce moment fait de chair et de sang. Le seul moment, ou la confiance en soi de Senlord pouvait faillir, c'était à ce moment. Un faux pas, et c'était la fin du grand Précepteur.

Senlord respirait profondément, il n'en avait pas l'habitude. Alors que les deux mages fondait sur lui, Senlord savait qu'ils n'étaient pas la vrai menace. La sorcière améthyste était là, quelques part. Les secousses du sol ne pouvait ne provenir que d'elle.

A quelques mètres de l'homme au haut-de-forme, les deux mages virent le sol s'éffondrer sous leur pieds. Les deux naïf, tombèrent dans un trou profond de trois fois leur taille. Mais ce que Senlord ne s'attendait pas à voir alors qu'il se concentré sur le piège des deux mages et la sorcière qu'il repérait difficilement. C'est un carreau qui fondait droit sur lui.

Senlord ne pouvait l'éviter, celui-ci était trop près de lui quand il le remarqua. Le carreau vint alors se loger tout droit dans son épaules gauche et Senlord poussa un cri de douleur effroyable. Voilà des disleniels qu'il n'avait pas ressenti de douleur physique. Le trou remonta très vite à la surface ce qui déséquilibra les deux mages.

Cependant voyant l'instant de faiblesse de Senlord, Lady Eliza s'empressa d'agir. Un énorme pieu de roche parvint alors du beau milieu de la forêt. Senlord eu juste le temps de le fendre d'une lame d'ombre avant qu'il n'atteigne sa tête. Voyant un d'autre pieu arrivé. Senlord tenta une action peut-être irréfléchi, mais il avait du mal à réfléchir dans ces conditions. Alors il pénétra les pensée du Nain qu'il percevait au loin et lui parla de la voix la plus tranquille qu'il puisse.


- Ami, je perçois que tu n'a pas un mauvais coeur, ni un coeur trop malléable. Alors en ce jour, je t'implore, je n'imaginais pas être pris dans une tel posture. Je suis le Précepteur, le Protecteur de Celldia,  Détenteur de la Vision d'Eru, et tu es le Conteur. Je ne sais comment un poète pourrais, être cruelle, je ne peut le concevoir. Alors je t'implore, aide moi en cette heure sombre, pour que les heures avenir ne le soit pas davantage. Conteur brave ta peur, et rend honneur, en cette heure, au Précepteur. Je saurais reprendre le dessus, mais je ne pourrait le faire seul maintenant.

Un des pieux de la magicienne érafla la visage de Senlord. Le prochain serait fatale. Les magiciens avait repris leurs esprit, voyant l'homme en mauvaise posture, ils étaient plus determiné que jamais.

_________________
Senlord Brookendord, Le Précepteur de Celldia, Détenteur de la Vision d'Eru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedecelldia.jdrforum.com
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 118

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Dim 23 Juil - 16:12

C'est chouette d'être perdu.

Le ton sarcastique d'Anerey témoignait du long périple laborieux qu'ils étaient en train de faire à travers la broussaille des sentiers non-battus de la forêt. Pas facile de suivre l'Est sans instrument, avec un type qui sort tout juste des montagnes et une couche de nuage si épaisse qu'on n'en voit plus le bout, et donc, le soleil.
Anerey ne savait plus où ils se trouvaient. Les deux compagnons avaient traversé de longues plaines désertes mais venteuses, et, souhaitant prendre de la hauteur pour se repérer, ils s'étaient aventurés dans la dense forêt de bas de montagne. le résultat en est plus que décevant, les feuilles bouchant la vue tout autour d'eux, MAIS le soleil était de retour et l'Est de nouveau ciblé. Cela leur donnait au moins une direction à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 115
Points : 137
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
290/500  (290/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Dim 23 Juil - 18:31

Tralog et Anerey s'avançaient dans la forêt, le problème était que cette forêt était tellement dense qu'elle ne laissait que quelques rayons y pénétrer. S'avançant jusqu'à la nuit tombée, nos deux compagnons décidèrent d'établir un feu de camp pour se reposer. Laissant Anerey se reposer, Tralog décida de monter la garde pour la nuit. Le lendemain ils reprendraient la route vers l'Est en suivant le soleil. Tralog contempla un peu le ciel étoilé, toutes ces lueurs dans ce firmament dégagé lui rappelait son enfance, il remarqua une magnifique traînée d'étoiles formant une sorte de voile lumineux et coloré dans le ciel. Un phénomène rare sur Celldia et le premier que Tralog peut voir de ses yeux. Dans la culture Koumkläg, les étoiles représentent les fenêtres des demeures de tout les Koumklägs au Valhalla. Le barbare se demanda laquelle de ces fenêtres était celle de son père et si ses ancêtres le regardaient, que penseraient-ils de lui, est-il celui qui a trahi? ou est-il celui qui découvre des chose depuis longtemps oublié? Et les autres Koumklägs, ses amis, sa famille, peuvent-ils eux aussi voir ce phénomène?
Soudain, Tralog fut interrompu dans ses pensées par une lueur rougeâtre au milieu des branchage. Se disant dans un premier temps que ce ne sont que d'autres aventuriers certainement il entendit rapidement le fracas d'armes et de sorts qui s'entrechoquent, une bataille se déroulait non-loin. Réveillant Anerey, les deux amis se dirigèrent vers la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conteur flou
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 31
Points : 39
Localisation : quelque part

Feuille de personnage
Points de RP:
75/500  (75/500)
Race: Nain

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Dim 23 Juil - 22:48

"HAAAAA !!!!"

Le nain ne pus réprimer un cris, la Mort si toutefois c' était bien elle venait d' entrer dans son esprit et lui avait parler. La stupeur et la terreur lui fit lécher son arme qui tomba à terre, il tremblait.

Il n' avait que quelque secondes pour faire un choix.
Faire le choix entre ces humains, ces êtres normaux, censées et qui plus est sympathique, qui lui avaient offert le repas; ou cet être étrange, à l' aspect maléfique qui était sortit de nulle part.
Pourtant des choses clochaient, d'abord la créature ne les avait pour l' instant nullement attaqué et s' était seulement défendus de façon non létale contrairement à ses adversaire, ensuite, elle parlait. Les démons parle aussi pensa alors le conteur, il s' était dit protecteur de Celdia mais les êtres maléfique savent mieux que quiconque mentir ou flatté. Quand au fait qu'il le connaisse après tout, il était assez connu comme poète. Pourtant quelque chose troublait encore plus Flou, le ton du message de cet être. Ce ton qu il s’efforçait de faire paraitre tranquille mais derrière lequel brillait une peur atténué mais bien réel, cette même peur que l'on peut entendre dans la voix d'une mère qui dit à son enfant " tout va bien, ne t’inquiète pas", une peur qui ne pouvait être feinte.

Les quelque secondes étaient écoulées, le nain désarmé n' avait plus le temps de choisir, les 2 élèves mages venait de se relever, et il était évident qu' un nouveau pieu de pierre de Lady Elyza allait bientôt émergé de l'ombre. L' être mystérieux ne pourrait alors se défendre sur 3 front en même temps.

Il devait prendre sa décision maintenant. Il se souvint alors d'une phrase d' une vielle amie à lui: "faites toujours le choix qui vous fera raconter la plus belle histoire"

Le corps du Nain s' écroula dans l'herbe. Mais contrairement aux autres fois un grand tremblement suivit d'un crachat de sang précéda sa chute qui fut lourde et brutale. Et alors que son esprit s' échappait de son corps, Flou se rendit compte qu'invoquer Gom aussi loin lui avait demandé beaucoup plus d'énergie que d'habitude, et le simple endormissement de son corps n' avait pas suffit, il était sans doute blessée, et il ne lui serait sans doute, après, d'y retourner. Mais y aura t'il seulement un après.

Soudain un pieu de pierre fendit les airs en directions de l' être pale, mais au lieu de s' enfoncer dans la chair, il éclata sur le corps en formation de Gom. Le Golem venait de naitre juste devant le "précepteur", et se dressait sur ses 2 pattes arrière, utilisant son imposant corps de roche comme un bouclier entre cet être et ses assaillants.
Mais avant même que celui ci ait le temps de sourire ou de le remercier, la main puissante de Gom, le prit par la gorge et le souleva du sol. L'effrayant personnage ne pouvait échapper à la poigne du golem qui le retenait derrière lui. A travers la voix caverneuse et imposante de l' être de pierre, le conteur cria avec la puissance d' un mont:

" Je crois Lady, que vous me devez quelque explication !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senlord
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 95
Points : 150

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Squelette

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Lun 24 Juil - 10:36

Senlord aperçu l'énorme être de pierre émerger devant lui, ce qui calma grandement sa peur. Il pris place devant les deux mages armé qui prirent peur eux aussi.

Senlord ne s'attendait pas à ce que le Golem de Pierre le saisisse par la gorge. Il s'en retrouva le souffle coupé. Encore quelques chose dont il n'avait pas l'habitude. Senlord se retrouva en l'air à la merci de l'être de pierre.

Lady Eliza, caché quelques part où l'on ne pouvait la voir répondit au golem. Elle compris rapidement voyant le corps du nain inerte qu'il s'agissait bien de celui-ci dans cette immense colosse. Elle connaissait comme les deux mages la magie d'invocation, elle s'étonnait qu'un nain, ayant l'air aussi banal est pu apprendre un tel sort. Il n'y avait aucune targe d'académie sur ses vêtements, elle en conclue qu'il devait forcément utilisé un artefact pour invoquer un tel monstre.


- Maitre Nain. Vous tenez dans vos mains un des plus grand ennemis de Celldia. Vous sauveriez des milliers, voir des millions de vies en exterminant cette être infâme. Il a pris l'apparence d'un être humain pour nous duper. Je suis une envoyé de l'Académie d'Ofglis en Ornïs pour exterminer cette être qui ne cesse de tuer et d'engendré des génocides partout sur Celldia. Je ne sais pas si tu en a entendu parler, mais au Mont Richtar il y a à peine quelques jours une des statue de Fordrïm s'est écroulé tuant au moins une cinquantaine de mineur Nain. Les gens on rapporté qu'un squelette à Haut-de-forme et en costume aurait fait tombé la statue. Voilà à quelle genre de crime s'adonne ce meurtrier qui ne mérite aucun pardon. Il a forme humaine maintenant, mais à la normal c'est un squelette démoniaque.

Un silence ce fait et la voix de Lady Eliza devint pleurnicharde.

- Il a tué ma soeur, alors qu'elle n'était qu'un nourrissons. dit-elle toujours en pleurant. Il craignais qu'elle deviennent une mage trop puissante comme mes parents qui eux déjà à l'époque combattait cette être infâme. Je n'est jamais pu la connaitre. J'aurais pu avoir une soeur sans cette ... cette ... ce démon .. ce monstre ..

A ce moment sa robe redevint violette et la position de la dame d'améthyste fut révélé. Les larmes coulait sur son visage elle était à genoux effondré.

Senlord ce dit qu'il était fort, mais jamais il ne pourrait surpassé cette mage dans l'art du mensonge. Même lui aurait pu y croire s'il ne connaissait pas la vérité. Il se trouvais en très mauvaise posture. S'il ne faisait rien la main de pierre allez le broyer, si il faisais quelques chose le golem le poursuivrais à travers les bois. Avec ses poumons désormais il devras faire confiance à son endurance ce qui n'était pas gagné sachant qu'il n'utilise en tant normal jamais de muscle.

Senlord n'avait guère le choix. S'il voulait survivre les mots ne suffirait pas à contrer ceux de cette lady, au charme envoutant et à la fausse tristesse beaucoup trop crédible. Senlord alors fit pénétré ses ombres à l'intérieur du bras du Golem. Elles s'introduirent à un grande vitesse. Et remplir bientôt tout son bras. Senlord fit explosé ses ombres et le bras de l'être de pierre avec.

Ses pieds à terre Senlord se mit à courir en direction de la forêt. En se retournant il vu Lady Eliza qui s'était vite relevé. Pour poursuivre Senlord.

Pendant ce temps les deux mages c'était rapproché du corps du Nain sous l'ordre mental de la Lady.

_________________
Senlord Brookendord, Le Précepteur de Celldia, Détenteur de la Vision d'Eru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedecelldia.jdrforum.com
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 118

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Lun 24 Juil - 20:00

"squelette à Haut-de forme...squelette démoniaque..."

Il aurait été trop peu probable que les bribes de phrases que percevait Anerey de la part d'une femme ne soient pas à propos de leur ami laissé au passage du Calvère. Décidément, il se déplaçait vraiment vite. Anerey se demanda si il ne s'était pas perdu lui aussi.

Tout juste réveillée, le soleil à la sortie de la forêt l'éblouit. Ses yeux s'adaptèrent pour voir un nombre trop grand pour le matin d'éléments tous aussi étranges. Il y avait une statue mal faite qui bougeait face à deux humains qui visiblement ne s’apprêtaient pas à utiliser leurs armes ainsi qu'un homme qui courait dans leur direction poursuivit par une femme encore en larmes.
Les deux voyageurs semblaient arriver à une scène qu'ils n'auraient surement pas du voir. De quoi s'attirer des ennuis. Mais pas de Senlord en vue.

L'homme qui fuyait passait juste à côté des deux compagnons qui découvraient à peine la scène. En croisant le regard du fuyard, elle fut immédiatement tiraillée par un désir puissant de l'aider, comme si IL LE FALLAIT. C'était totalement hors de sa volonté réelle.

Elle s'efface, et en l'espace de trente secondes, c'est la louve qui se met à rattraper l'humain intriguant. Evitant branches et racines, zigzaguant entre les troncs, elle ne perd pas de vue sa cible. Arrivée à sa hauteur, elle jappe, dans l'espoir qu'il comprenne ce qu'elle veut :  


-Humains trop lents, loups rapides et dos résistant. Un coup de main?

Stupide. Comment un humain pourrait comprendre? Elle ne paraissait ni agressive, et courait à côté, Anerey supposa alors que ça marcherait.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 115
Points : 137
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
290/500  (290/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Lun 24 Juil - 21:47

En arrivant sur le champ de bataille, Tralog vit un 4 humains, un homme a terre, deux hommes armés et une femme en sanglot.
"squelette à Haut-de forme...squelette démoniaque..."
Entendit le barbare.
"Le Ka'almath?" Dit Tralog, "Je ne comprends pas très bien, il est vrai que cette créature de nôtre folklore serait malfaisante et annonciatrice de mort mais étrangement le Ka'almath avec un drôle de truc sur la tête "haut-de forme" est loin d'être aussi malfaisant que les autres, j'en suis convaincu, je l'ai déjà rencontré une fois et ne m'a pas condamné, il m'a même aidé. Même si vos intention sont pure, je ne peux trahir une personne ou une créature qui m'a aidée."
Lady Eliza se releva, ses sanglots avait laissé place à un silence qui n'était pas rassurant.
"Ce ne sont pas tes affaires, idiot! Je vais t'apprendre à te mêler des affaires des autres." Dit-elle d'un ton énervé.
"Je te laisse une dernière chance." Son regard était venimeux, une boule d'énergie vacillant entre le noir et le violet apparu dans sa main et s'approcha tel un serpent vers Tralog qui était sur ses gardes, il voulu dégainer son arme mais il était comme paralysé.
"Il serait dommage qu'un guerrier aussi beau et aussi fort soit tué."
Dit la Lady tout en s'approchant et caressant le visage du Koumkläg qui poussa une sorte de grognement.
"C'est pourquoi, je te laisse une dernière chance, soit tu t'en va et tu nous laisse tranquille soit tu met ta force à nôtre disposition, qu'en dit-tu? Tu sera grâcement payé et tu aura droit à tout ce que tu veux, alors marché conclu?"
Tralog resta silencieux.
"Dois-je comprendre que tu accepte?"
Soudain Tralog poussa un énorme cris de guerre ce qui surpris Lady Eliza et brisa pendant une seconde le sort de paralysie. Tralog plongea alors sa main dans son dos pour la ressortir armée de son épée gigantesque avant de la frapper violemment contre le sol, ce qui le fit trembler quelque peu déstabilisant la Lady qui devint terrifiée devant cette montagne de muscle et d'armure. Qui pouvait bien être cet humain effroyable, d'où pouvait-il tirer cette puissance absolument démentielle, et surtout, comment pouvait-il manier une épée aussi lourde et aussi imposante?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eru
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 21
Points : 23

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Lun 24 Juil - 22:29

Eliza trouvait qu'il y avait beaucoup trop d'imprévu par rapport à son plan initial. Elle fit donc s'élevé trois grand mur de pierre pour emprisonné le Koümklag. Puis elle repartit dans la direction du fuyard.

- Je ne pensais pas qu'un homme comme toi fuirait de la sorte, et on t'appelle Grand Précepteur, Protecteur de Celldia. Si ils voyaient leur protecteur courir ainsi, il ne tarderai pas à te retirer ce titre, infâme charlatant.

Elle ne se préoccupa plus du colosse qu'elle venait de croisé. Cependant elle sentit d'autre présence dans ces bois. Elle se souvint momentanément qu'à l'Est de la Cascade était dit que vivait nombre de Sylfidre, des Elfes Vampires..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conteur flou
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 31
Points : 39
Localisation : quelque part

Feuille de personnage
Points de RP:
75/500  (75/500)
Race: Nain

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Mer 26 Juil - 19:25

Le conteur avait pensée que invoqué Gom, simplifierait les choses, mais au contraire dans l'esprit bestial du Golem, il avait de grande difficulté à se concentré. Cette magicienne était troublante, et le nain ne parvenait à savoir lequel des deux mentait. Il pourrait se fier aux apparence mais ses amis lui avait prouvé par le passé que l'âme ne se lit pas sur un visage mais dans les mots, et dans ce cas de figure des mots, il y en avait beaucoup trop pour le Golem et le nain réunis. Le conteur décida alors qu' après tout ce n'était pas la son affaire et que ces être antipathique pouvait tous s'entretuer s'ils le voulait.
Il voulut alors lever son bras pour lancer le précepteur sur la sorcière et ensuite s'enfuir dans les bois avec le golem en emportant son corps de chaire, mais ce rendit alors compte que ce bras il ne l' avait plus.
Son bras de pierre avait explosé et il ne s'en était même pas rendu compte. Gom était décidément incapable de faire plusieurs choses en même temps. Il tourna la tête et vit son prisonnier s' enfuir, la magicienne à ses trousse. Enfin ce n'était pas là ses affaires...

"Proie... S'enfuit... POURSUIVRE !!" la puissante pensée de Gom ébranla le nain

"Tait toi Gom, Pas maintenant !" hurla le nain dans l' esprit du Golem

Le nain livra un furieux combat mental pour empêché le Golem de poursuivre le fuyard, ce n' était pas le moment, il devaient, au contraire profiter de la situation pour s' enfuir. Flou parvint à reprendre le contrôle du corps de pierre, tourna la tête et vit avec effroi les 2 mages en train de fouiller son corps endormis, ils cherchaient sa pierre!!

Le nain paniqua, la situation lui échappait complétement, Gom savait à peine marché, il ne pourrait jamais aller suffisamment vite pour arrêter les deux mages, il ne pouvait pas non plus reprendre le contrôle de son corps de chaire dans lequel il serait beaucoup trop faible après une telle dépense d' énergie. Il était dans une impasse, en voulant sauver cet inconnus, il s'était condamner lui

Cette panique permis a Gom de rependre le dessus, laissant sa colère et sa bestialité prendre le contrôle de ce corps de pierre, son corps!!
Il ramassa une des pierre de son ancien bras qui trainait par terre, et la lança de toute sa puissance à la face d'un des mage. L'impact fut telle, que le pauvre homme fut projeté dans une gerbe de sang sur plusieurs mètre. Le Golem poussa un rugissement, le second mage voyant cette créature terrifiante attaqué son camarade, prit peur et porta la main à sa dague, il n'avait plus le temps de chercher l'artefact.

Le golem ivre de violence, s' apprêtât à courir en direction de sa faible proie. Il se mit à 4 pattes, lança sa foulé et se rendit compte à ce moment qu'il n en avait plus 4. Il s'écroula au sol en rugissant de rage.

Le mage retira sa dague, le Golem hurla et se mit à avancer en claudiquant en direction de sa victime. Le jeune apprentis, voyant ce monstre plein de rage avancé sur lui, se rendit compte qu' il n'avait plus le choix et devait mettre fin le plus rapidement possible à l' invocation. Il leva sa lame au dessus du corps du nain inanimé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 115
Points : 137
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
290/500  (290/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   Lun 18 Sep - 17:21

Tralog était entouré de haut mur de pierre, il essaya de donner quelques coups dessus mais rien à faire les murs étaient trop solide ce qui énerva quelque peut le barbare qui cria: "Lâche! Est-ce une façon de se battre?" avant d'utiliser un saut de l'ange lui permettant de sauter au dessus des murs et d'atterrir dans un grand fracas. Il commença à courir en direction d'Eliza. Ayant des plus grandes jambes et une plus grande endurance que la Lady il ne tarda pas à la rattraper. Il assena un coups du plat de sa lame, projetant ainsi de manière violente la mage contre un arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début d' un (très) long voyage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début d' un (très) long voyage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Repos après un long voyage
» Retour d'un long voyage...
» Nuage de Perle ● Je suis partie, pour un long voyage, sans aucun baguage...● EC
» Un long voyage jusque dans tes bras [Sarah - Terminé]
» Un combat long....très long !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Celldia :: Royaume d'Eliosa :: Cascade de Norlame-
Sauter vers: