Le Monde de Celldia

Nous sommes actuellement en 50 023 après le Précepteur
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Le nain et le mont
Jeu 16 Mar - 22:27 par Conteur flou

» Le gobelin et le chevalier
Mer 15 Mar - 22:50 par Eubii

» 100 pièces de Bronze pour le jeune elfe !
Dim 12 Mar - 22:21 par Conteur flou

» L'histoire d'un barbare
Sam 11 Mar - 15:10 par Tralog

» Ne craignez plus rien Madame, Je vous protègerais.
Ven 3 Mar - 18:48 par Le Duc

» Stelen
Jeu 23 Fév - 22:19 par Conteur flou

» Au bord de la mer...
Mar 21 Fév - 12:01 par Eru

» Eubii, le dévoreur de rose
Ven 10 Fév - 21:42 par Senlord

» Rp Abrégé : Retour aux origines
Ven 27 Jan - 19:12 par Tralog

Les posteurs les plus actifs du mois
Eubii
 
Buldoras
 
Conteur flou
 
Tralog
 
Anerey
 
Le Duc
 
Mots-clés
Présentation Points Précepteur Senlord Loum Cathia Ellebosa Chaos Celldia Anerey
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cathia
Ecrivain du Dimanche
avatar

Féminin Messages : 21
Points : 29
Localisation : Bretagne

Feuille de personnage
Points de RP:
65/100  (65/100)
Race: Humaine

MessageSujet: Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc]   Sam 31 Déc - 16:27

50 018 ème éclipse après le Précepteur. Tour Blanche.

Le noir comme toujours autour de moi il n'y a que du noir. Je sens leur énergie proche de moi mais si éloignée, ils sont là sans l'être. Nous sommes réunis, nos pouvoirs grandissent de jour en jour, nous attendons notre libération. Mais celui qui nous a réunis ne semble pas pressé de nous libérer, il ne doit pas savoir qui nous sommes ni quel est notre pouvoir. Il vient parfois et semble nous observer, peut-être cherche-t-il à percer nos secrets. Nous sommes prisonniers de nos sphères depuis tant d'éclipses que j'ai perdu le compte, nous avons été déposés à des endroits différents les uns des autres mais une choses continuait de nous relier, nos années d'entraînements en commun nous ont liés énergétiquement. Nous avons été réveillé avant notre réunion par la mort de Ritumi depuis nos orbes, dans nos têtes nous avons assisté à sa mort, nos orbes se sont éveillées, elles ont recommencé à émettre des lueurs signalant notre réveil. Après cela nous avons tous été ramené dans cet endroit aussi sombre que l'endroit où j'étais avant, je suis arrivée en cinquième, mon frère est arrivé en quinzième.
Depuis notre arrivée il n'y a que le noir, nous commençons tous petit à petit à retomber dans notre léthargie, chaque jours depuis mon arrivée je ressasse ma transformation, la mort de Ritumi et les années où j'étais loin d'eux. Un changement brusque se produit, la porte s'ouvre et cette fois-ci ce n'est pas celui qui se fait appeler « Duc » mais un simple mortel, il regarde derrière lui avant de s'approcher de nous. Il s'empare de ma prison de cristal et de celle de Neheys qui est à ma gauche. Il regarde alors de nouveau autour de lui avant de quitter la pièce.


Dernière édition par Cathia le Sam 7 Jan - 10:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Duc

avatar

Messages : 24
Points : 52

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Tordu

MessageSujet: Re: Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc]   Mer 4 Jan - 23:25

Un soubresaut ébranle la structure qui te sert de palais. Des éclats de ton casque sifflent dans les airs, ta tour se fend en deux, s'ouvrant vivement pour laisser filer des centaines, plutôt des milliers, de petites créatures comme des mites blanches. Tu renverses l'ex homme qui est venu t'annoncer la nouvelle. Ses hurlements déchirent la salle de ton trône alors que tes crocs se plantent dans sa chaire viciée, que ta langue empale ses organes mutés comme une flèche. Penché sur lui tel un animal, tu répands son sang partout autour de toi. Les gardes de la pièce restent de marbre. Enfin, tu te relèves et pointes une main couverte de petites pointes et de dents. Tes plaques d'armure palpitent, prêtes à se rompre, laissant des bulles de ta chaire bouillonnante éclater entre les maigres interstices couvrant maintenant ton jaseran à l'air brisé.

"Retrouvez-le ! Ne le laissez pas fuir !"

Une sorte d'appendice jaillit du sol sous ta commande, une simple impulsion neurale. Tu y plantes ta main sans ménagement. Presque instantanément, ta carapace fond, laissant ta chaire se mêler à celle de Cthurl'kh'naghap. Une seule pensée.

Les murs se crèvent, le ventre de la terre se fendille, les dents des muraille de ta citadelle s'étendent, comme cherchant à atteindre les cieux. Deux immenses mâchoires se referment lentement, formant un dôme de gencives, de chitine et de cartilage autour de la Tour Blanche. Si le voleur avait osé traîné, il serait déjà condamné.

Déjà, tu te déconnectes et ton armure se reforme presque instantanément, mais la rage suffit à la crever, laissant ton être se répandre par grosses flaques sur le sol, qui se met à fumer alors que ta chaire liquéfiée commence à le dévorer. Ton pas est tellement rempli de colère que même l'os qui te sert de parquet ne sait y résister et se fendille, comme frappé par des météores. D'épaisses nappes de vapeur violette sifflent hors de ton corps par à-coup régulier.

Le mot déjà est passé dans ton immense caserne. Tes 800 soldats originels te suivent, équipés de leurs meilleures armes, d'armures vivantes, cartilagineuses, soudées à leurs os et leurs chaires comme une seconde peau. Le Gigier court dans les rues, se répandant comme une marée de crocs et de griffes, se coupant en deux devant toi comme la mer devant Moïse. Sans même les voir, tu sens 180 des 200 prétoriens broyer le sol et jaillir des entrailles de la Bavure ici et là, accompagnés de leur suite de soldats et de larves, tous prêts à dévorer le coupable de ta colère. La reine entame la ponte de toujours plus d'unités, son ventre gargouillant comme une usine mise en marche.

Tu tournes à peine la tête autour de toi en sortant du cocon de chaire de ta citadelle, s'enfonçant déjà dans les profondeurs. Ta colère est si grande que le chaos provoqué par la mise en marche de tout ton domaine ne saurait t'émerveiller. Les sucs digestifs sanglants émis par le sol lui-même remontent, digérant tout ce qui ne possède pas ta marque maintenant salvatrice, d'immenses tentacules fouettent l'air avec rage, lui-même se remplissant d'innombrables papillons entièrement blancs, se désagrégeant comme des cendres, laissant dans leur sillage des moisissures toxiques.

Mais alors que des réseaux de nerfs s'agrippent à tes jambes, une simple décharge vient sceller le destin de l'homme.

"Aujourd'hui quelqu'un mourra. Espérez qu'il s'agisse d'un être humain."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathia
Ecrivain du Dimanche
avatar

Féminin Messages : 21
Points : 29
Localisation : Bretagne

Feuille de personnage
Points de RP:
65/100  (65/100)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc]   Jeu 5 Jan - 12:36

-Je n'aurais jamais du accepter cette mission, je vais crever ici pour rien. Putain qu'est-ce que je fais là?!
L'homme court de toutes ses forces, je sens son essoufflement alors qu'il se dirige à l'opposé de l'immense tour qui nous conservaient. Derrière nous je sens une immense force grandir, effectivement il va mourir. Mais si il meurt il risque de briser mon orbe et si c'est le cas je vais mourir. Mais nous commencions tous à nous impatienter de partir de cet endroit où nos orbes ne pourraient jamais s'ouvrir. Alors ce mortel est une aubaine, quitte à ce qu'il meurt, quitte à ce que mon orbe soit brisée il y a un espoir, une chance, infime que grâce à ce mortel je puisse enfin être libérée de cette orbe.

Les forces derrière nous s'amplifient au fur et à mesure que l'on s'éloigne et de toutes mes forces je commence à espérer qu'il parvienne à fuir cette île et rejoindre l'endroit d'où il vient de manière à ce que Neheys et moi puissions être libérés. Alors que je commençais à me dire que notre libération était proche l'homme s'arrêta un bref instant pour regarder en arrière je sentis sa peur et il reprit sa course.

"Nigisth, penses-tu comme moi qu'il y a une chance? Un espoir que nous sortions? Une chance que nous puissions venger nos créateurs? Une chance que nous sortions de nos orbes et que nous retrouvions des corps palpables?"

Neheys s'adresse à moi par l'esprit, son orbe limite ce pouvoir mais nous avons régulièrement discuté tous ensemble grâce à ça durant nos éclipses d'enfermement dans le noir.

"Neheys même si il n'y en a qu'un de nous tous qui doit un jour être libéré de son orbe notre serment est de libérer les autres pour venger nos créateurs. Nous y arriverons. Nous avons une chance, une chance infime c'est sûr mais nous avons une véritable chance de pouvoir être libérés. Nous avons une chance de retrouver un corps physique, quand ça arrivera nous devrons revenir libérer nos frères et sœurs, mais le mortel peut nous briser et nous tuer à tout instant. Ou le Duc peut nous récupérer et nous replacer dans cette pièce où la sortie est impossible. Si un seul de nous est libéré alors nous aurons tous une chance de pouvoir partir et venger nos créateurs."

L'homme s'arrêta alors au bord d'une falaise déchiquetée où la mer semblait noire en dessous, il regarda alors vers le côté. Mais alors qu'il s'apprêtait à repartir, l'obscure masse qu'il fuyait se rapprochait dangereusement, je la sentais très proche. Il mit l'orbe de Neheys dans sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayborn
Ecrivain du Dimanche
avatar

Messages : 5
Points : 7

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc]   Sam 7 Jan - 3:40

Alors qu'Ayborn arrivait au ras de la falaise. Il se sentit oppressé et encerclé par le vice qui envahissais les lieux. C'est sans espoir, Moi et ma grande gueule ... Il regarda avec intérêt l'orbe lisse dans sa main. Mais qu'elle valeur peut donc avoir cet artefact ? Au fur et à mesure, Ayborn se sentait mal à l'aise à observer cet objet. Il le rangea donc dans la poche de son sac et teint ses cheveux de la couleur violacé qui hante les lieux. Il sentit de l'agitation au-delà des terres, des soldats difforme commencé à sortir de la grande tour. Ayborn réfléchi, il n'y a que vers les montagnes que je peut m'enfuirent. Alors camoufler de sa capillarité il détala en direction du canyon qui lui offrirait une porte de sortie.

L'homme qui lui avait donner cet mission ne devait pas être saint d'esprit. Ayborn savait que c'était louche de traverser des espaces magiques pour arrivé sur une île inconnu. Mais 3 pièces d'or ça ne se refuse pas. En tant que premier voleur d'Eliosa Ayborn avait une réputation à ne pas faire défaillir.

Pendant sa fuite, Ayborn pensa à la mort d'Egloïn, puis au fils de l'Eloïr. Sa haine le motiva à courir plus vite encore. Je ne pas mourir sans avoir assouvie ma vengeance ! Quelques créatures tentaculaires, se métamorphosant perpétuellement, sortir de la terre. Ayborn sans hésitez les hacha menu des ses dagues sans stopper sa course, en sautant et esquivant chaque attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Duc

avatar

Messages : 24
Points : 52

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Tordu

MessageSujet: Re: Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc]   Jeu 19 Jan - 21:07

Chacune de tes enjambées se faisait plus rapide, le sol frémissait rien qu'en sentant tes pas fouler sa chair. Partout sur la Bavure, là où ces grandes créatures insectoïdes que sont les prétoriens de la ruche sévissant sous ton palais s'étaient levées, les herbes gluantes rouges se couvraient de vers gros comme des petits chiens, prêts à déchiqueter le moindre intrus de leurs becs tranchant comme des rasoirs.
Mais une pensée suffit à leur ordonner de retourner sous terre et de rejoindre le mince endroit, non loin du rivage ensanglanté, où tu avais sentit quelqu'un moins de quelques minutes plus tôt.

Enfin, tu y es, surplombant les landes du haut d'une colline, observant les lieux autour de toi. Rien ne pourrait échapper à ta vue, pas même ce petit homme courant au loin comme si sa vie en dépendait -et elle en dépendait- et tranchant sur son passage quelques de tes tendons. Des picotements parcourent ton dos à chaque sectionnement de tentacule. Ton masque se brise franchement et un rictus se dessine sur ton visage sans yeux, laissant tomber de la chair dans un bruit immonde. Tu diriges un geste du bras vers le gnome, provoquant une ruée de tes mites blanches, fondant comme une tempête sur l'individu. Ta voix, augmentée et déformée par ta magie enragée, tonne alors.

"Emparez-vous de lui, faites-lui barrage !"

Tes papillons se mettent alors à tourner autour du cambrioleur en un véritable mur d'ailes fibreuses laissant des petites cendres derrière elles, formant une cage vrombissante d'une dizaine de mètres. Sous une de tes impériales injonction, ils s'écartent tel soufflés par une explosion, te laissant un passage, certains malheureux s'écrasent sur ton armure, éclatant comme des flocons de neige, avant que la parois, entreprenant de déchiqueter la moindre matière se trouvant dedans, ne redevienne étanche.
Tu t'arrêtes alors, face au voleur, le surplombant de bien quatre fois sa taille. Ta voix tinte, froide et semblant calme mais le monde autour de toi hurles à son tour les mêmes mots, en canon, emplis de ta rage difficilement enfouie.

"Tu m'as volé quelque chose, mortel et tu en payeras le prix."

Les espaces entre les plaques de ton armure se remettent à luire de tes vapeurs mutagènes. Les pores sur tes coudes et tes genoux s'ouvrent comme des yeux, laissant filer un peu de ta magie comme de la fumée, d'autres nappes s'échappent de ta mâchoire, même ton armure se crevait. L'air ne saturait pas encore, ton aura étant broyée par le cyclone autour de vous.

"Ce prix serra ta vie."

D'un coup, avec la vivacité d'un félin qui se réveille en sursaut, tu te courbes en position de combat, ta carrure grossis et dépasse la limite de se que peu couvrir ton armure, les pièces de cette dernière se séparent donc franchement, faisant couler d'hideuses flaques de chaire mélangée avec quelques fragments d'os et laissant jaillir de puissants jets de tes gaz toxiques dans un bruit de cocotte-minute, ne tardant pas à couvrir toute l'arène improvisée d'une lourde nappe de fumée, si épaisse qu'elle ne laissait voir que des silhouettes. Une dernière fois, ta voix, dorénavant moqueuse, tonne.

"Et surtout, n'oublies pas de respirer à pleins poumons..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathia
Ecrivain du Dimanche
avatar

Féminin Messages : 21
Points : 29
Localisation : Bretagne

Feuille de personnage
Points de RP:
65/100  (65/100)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc]   Jeu 26 Jan - 0:14

La sphère de cristal dans laquelle je me trouve me permet de voir tout autour de moi. Brandie par la main du voleur qui m'a arrachée aux ténèbres qui me renfermée je vois ce qui se passe derrière lui, la tour s'est vraiment mise en marche je vois maintenant en plus de ressentir cette immense force qui grandis derrière nous:

"Neheys, je sais que tu m'entends alors je vais te décrire ce que je vois. Le Duc est sorti de son antre, je reconnais l'énergie qu'il dégage, mais il n'est pas comme d'habitude. L'armure qui l'abrite habituellement est fendue, ouverte, des vapeurs s'en écoule. Elle s'ouvre complétement pour le laisser couler au sol, je savais qu'il est presque aussi maléfique que nous mais à ce point c'est assez inattendu."

Alors que je finis cette description un voile noir opaque me masque la vue sur ce qui jusqu'alors se déroulait devant mes yeux. Spectacle magnifique des forces obscures en action. Bien que ce soit pour empêcher notre libération je ne peux m'empêcher de songer que la démonstration de force de ce Duc qui semble commander à une partie du mal à présent est glorieuse et nous promet un retour plus qu'admirable pour achever la mission de nos créateurs sur les peuples des sources.

"Et surtout, n'oublies pas de respirer à pleins poumons..."

La voix du Duc tonne, moqueuse, dans la brume épaisse et sombre qui nous entourent. Le voleur panique depuis que ce voile sombre s'est abattu et cette épaisse couche sombre qui l'entoure le rend encore plus anxieux.

-Putain, putain, putain!! Pourquoi j'ai accepté ce merdier!! Qu'est-ce que je fous ici à voler des orbes à la con sans la moindre valeur marchande!! Je suis bien payé certes mais j'aimerais ne pas payer toute cette merd...

Je n'ai pas entendu la fin de sa phrase car une quinte de toux l'a forcé à se rapprocher du sol. Il s'est mis à tousser pour de bon et de plus en plus fort, jusqu'à lâcher mon orbe qui s'est mise à rouler le long de la pente menant à la falaise. Je sortais alors du nuage noir pour voir le haut de celle-ci s'éloigner et les roches acérées en bas se rapprocher dangereusement. J'utilisais alors le peu de pouvoir maîtrisable depuis cet orbe pour m'écarter de ces roches et flotter à la surface.

"Neheys si tu m'entends encore je te promets de flotter jusqu'à trouver un moyen de sortir ou de couler d'épuisement. Je l'ai juré je vous ferais sortir quand je serais sortie et nous accomplirons notre mission ensemble. Si tu peux dis aux autres que je les libérerais et à mon frère que je suis impatiente de le revoir. J'y arriverais ou je coulerais si je suis épuisée avant d'arriver à mon but."

Je me poussais alors vers les courants entourant l'île que j'avais pu étudier sur les cartes en vue de notre voyage vers les terres d'à côté où ils sont morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623
» [Flashback] Les cicatrices d’un passé douloureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Celldia :: Île d'Erlombr :: La Bavure :: La Tour Blanche-
Sauter vers: