Le Monde de Celldia

Nous sommes actuellement en 50 027 après le Précepteur
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Le début d' un (très) long voyage
Lun 18 Sep - 17:21 par Tralog

» Le capitaine de la garde
Ven 8 Sep - 22:55 par Cathia

» L'histoire d'un barbare
Mer 23 Aoû - 11:30 par Tralog

» Au bord de la mer...
Mer 26 Juil - 16:14 par Cathia

» Halloween
Mar 25 Juil - 16:45 par Tralog

» Poême : Ode à la Création
Mar 25 Juil - 0:04 par Anerey

» Enigmes de L'été Celldian #1
Lun 24 Juil - 22:43 par Senlord

» Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc, Ayborn]
Dim 23 Juil - 2:03 par Ayborn

» Recensement de Juillet à Août 2017
Dim 16 Juil - 20:26 par Conteur flou

Les posteurs les plus actifs du mois
Tralog
 
Cathia
 
Mots-clés
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Au bord de la mer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 118

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Au bord de la mer...   Mar 29 Nov - 20:04

Anerey et Tralog ont fait un long chemin. Mais ils sont enfin arrivés. La mer s'étend jusqu'à l'horizon devant leurs yeux, sublime.

La ville leur avait semblé très active, très dynamique, et ils s'étaient plusieurs fois perdus dans la foule avant d'arriver au port. En effet, la cité était bien plus grande qu'Ellebosa. La foule en perpétuel mouvement les déconcertait, ils n'avaient tous deux jamais vu autant de monde rassemblé au même endroit. Anerey s'émerveillait de tout. Elle voulait s’arrêter devant tous les commerces, rentrer dans toutes les maisons, puis elle se rappelait à chaque fois que la mer devait surement surpasser tout le reste.
Elle comprit que le port constituait une place où des "voyageurs de mer" ramenaient toute sorte de produits, apparemment comestibles. C'est là que son odorat prit le dessus. Au fur et à mesure qu'ils avançaient sur l'axe principal, les narines de la jeune nordique étaient attaquées par une forte odeur qui rappelait le sel. Des étalages s’alignaient alors à droite et à gauche de la rue.


-Il est frais mon poisson, il est frais !

Une femme criait dans la rue, des passants convergeaient vers son étalage. "Poisson? il est bizarre le gibier ici ! " Anerey s'arrêta de fixer l'étrange animal dans la main de la marchande quand elle remarqua plusieurs personnes la dévisager avec étonnement. Elle lâcha un "pardon" bref puis tourna la tête. La foule passante qui marchait devant les deux compagnons s'était dispersée. Et c'est ainsi qu'elle la vit.

Une immense étendue d'eau surélevait l'horizon, reflétant les couleurs oranges du soleil qui déclinait. Elle fut comme happée par cette gigantesque mare d'eau en mouvement constant. Les vagues dansaient devant elle, tandis qu'elle se rapprochait de plus en plus de la jetée. Elle se trouvait au bord, écoutant incrédule la musique du ressac, cherchant des yeux une limite à cette nature puissante, observant une à une les voiles qui parcouraient de par en par l'océan.




A quelques mètres en dessous de ses pieds, elle entendit un mouvement brusque. Une queue triangulaire se dissimula sous l'eau. Anerey s'accroupit, puis se pencha vers l'eau en tendant son bras gauche.
-Aïe ! Elle ressentit d'un coup une vive douleur à l'épaule, qu'elle ressentait parfois qu'on elle étirait le bras gauche. Elle perdit l'équilibre.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 115
Points : 137
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
290/500  (290/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Mar 29 Nov - 22:03

Plusieurs semaines on passées pour Tralog, durant son voyage il put voir des paysages aussi étranges que magnifiques, des peuples et des personnages dont il ne pensait pas soupçonner l'existence. Au bout d'un long et dur voyage, les portes Laissmer se présentaient à nos deux compagnons. C'était la première fois que Tralog entrait dans une ville.
"Plutôt grand ce village!" s'exclama-t-il.
Les rues étaient pavées, ce qui intrigua le barbare.
"Drôle de façon d'utiliser la pierre..." se dit-il.
Après s'être arrêté devant un étalage rempli de poissons et de fruit de mer, (chose que Tralog trouva étrange n'ayant jamais vu ce genre de choses), Tralog perdit Anerey de vue, il se mit à la chercher jusqu'à se retrouver face à la mer, sur le port était amarré de nombreux navires, ils avaient des formes qui paraissaient bizarre pour Tralog qui n'avait connu que les drakkars des neiges sur lesquels il avait navigué, certains de ces bâtiments y ressemblait étrangement. Il chercha Anerey sur chaque ponton sans la trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathia
Père Castor
Père Castor
avatar

Féminin Messages : 25
Points : 33
Localisation : Laissmer

Feuille de personnage
Points de RP:
120/500  (120/500)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Mar 29 Nov - 23:07

Ayant obtenu par je ne sais quel miracle ma soirée complète j'avais quitté la taverne par la porte de service à l'arrière de celle-ci. Mon épée toujours à la hanche je me dirigeais vers la plage près du port. C'est un endroit où j'ai l'habitude de m'entraîner. En parcourant les rues de la ville où je suis née j'inspire profondément l'air ambiant est chargé de son odeur saline habituelle. Je regarde autour de moi cette ville que je connais si bien. En arrivant sur la plage je retire les bottes qui me chaussent le plus souvent savourant la sensation fraiche et familière du sable sous mes pieds. Je regarde la mer et je souris, au large de la ville un bateau pars. Je me demande vaguement si, comme le Céleste, ce bateau mettrait des années à revenir. Je m'avance jusqu'à l'eau et laisse les vagues venir mouiller la peau nue de mes pieds. Mon regard se perd alors sur le port, un de mes lieux de promenade habituels surtout lorsque la ville est en ébullition du retour d'un des nombreux bateaux de commerces. Je n'ai pas les moyens de m'offrir la moindre marchandise mais je rêve d'un jour moi aussi partir sur ces bateaux et découvrir le reste du monde. Sur les pontons du port entre les coques des bateaux et les silhouettes familières des marins je remarque une silhouette inconnue et qui ne semble pas venir de la ville. Habituellement les marchands et les voyageurs étrangers vont dans les auberges, mais pas cet étranger, il semble comme fasciné par les navires amarrés. Je quitte l'eau et rechausse mes bottes ma curiosité me poussant vers l'étrange silhouette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 118

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Mer 30 Nov - 13:46

Le poisson semblait être parti. Anerey donna une impulsion de sa main droite sur le sol, de manière à retomber en arrière, assise. Elle laissa ses pieds pendre au dessus de l'eau, et se détendit les muscles. Puis elle remarqua que Tralog ne l'avait pas suivi, et qu'il commençait à se faire tard. après une pause de quelques minutes, elle se releva, scrutant la place pour le retrouver. Les rues étaient devenues plus calmes, les marchands rangeaient leurs derniers étalages. Elle vagabonda un peu du côté des bateaux, séparés par des pontons de bois. Anerey aperçu alors la silhouette imposante de Tralog. Elle le rejoignit sans attendre, en se frottant la marque de son épaule gauche, encore douloureuse.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 115
Points : 137
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
290/500  (290/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Mer 30 Nov - 14:05

Tralog cherchait Anerey depuis un bon moment.
"Par Gröm!" s'écria-t-il, "Mais où elle est passée?"
Tralog se mit à réfléchir, connaissant Anerey la foule l'aurait dérangée et elle serait partie vers un endroit plus tranquille pour contempler la mer, son regard se tourna vers une plage à quelques pas de là, il allait se diriger là-bas quand Anerey le rejoignit.
"Ah! Bah t'es là, je te cherche depuis un moment moi! Je m'inquiétait pas mais je me demandais où t'étais passée! Bon, je propose qu'on aille dormir là-bas." Tralog tendit son bras en direction de la plage.
Pendant que Tralog parlait, il remarqua qu'Anerey se frottait avec insistance son épaule gauche sans pour autant s'en inquiéter, après-tout ils avaient vécu pas mal d'aventures ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathia
Père Castor
Père Castor
avatar

Féminin Messages : 25
Points : 33
Localisation : Laissmer

Feuille de personnage
Points de RP:
120/500  (120/500)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Mer 30 Nov - 14:29

Assise dans le sable en train de remettre mes bottes je continue de fixer la silhouette massive de l'homme devant les pontons. Alors que je finis de lacer ma seconde botte je le vois tendre le bras et désigner la plage. Je remarque alors près de lui une jeune femme aux cheveux de cendre à la peau très claire. Deux étrangers seuls sur le port, c'est vraiment peu commun très peu commun, d'autant plus qu'ils ne semblent pas vouloir se faire engager.
Comprenant qu'ils comptent se diriger vers ici je ne prends pas la peine d'aller vers les pontons. Je regarde une nouvelle fois à l'horizon la lune commence à se lever au dessus de la mer.

-Tu vois qui te fascine. Regarde les bien. L'homme a une épée et la fille est adaptée au combat. Tu sais te battre et tu sais reconnaître la morphologie des combattants. Tu sais que j'ai raison et tu sais que tes connaissances du maniement de l'épée sont liées à moi. Tu dois m'écouter. Laisse-moi te faire découvrir qui tu es vraiment.

Énervée que la voix vienne une nouvelle fois me déranger, je cherche dans mes souvenirs depuis quand j'entends cette voix. Même en cherchant le plus loin possible dans ma mémoire je ne parviens pas à savoir si ça me viens de l'océan noir de mes souvenirs ou de mon réveil sur le port. Tout ce que je sais c'est que j'entends vraiment cette voix depuis mon réveil. J'ai l'impression d'avoir toujours vécu dans cette ville même dans mes souvenirs noirs d'avant mon réveil. En parcourant mes souvenirs une chose me revient d'un coup la douleur et le hurlement d'un homme à la peau noire et aux cheveux rouges avec des cornes, je vois son visage tordu par la douleur et la tâche de sang sur sa poitrine. Une migraine m'enserre alors les tempes, mes yeux se ferment et je tombe dans le sable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 118

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Mer 30 Nov - 14:38

Bon, je propose qu'on aille dormir là-bas.

-Sur la plage? Vraiment?

Anerey rit un court instant

-Tu sais, il y a des gens qui vendent des endroits pour dormir. Pas pour toujours bien sûr, mais on donne de l'argent et ils nous ouvrent une pièce rien que pour nous. Au moins on sera à l'intérieur!

En regardant la plage elle vit au loin une personne seule, qui semblait les regarder.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 115
Points : 137
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
290/500  (290/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Mer 30 Nov - 14:53

"Sur la plage? Vraiment?"Demanda Anerey.
"Bah Bien sur! C'est pas la première fois qu'on dors dehors, et puis là-bas au moins y a personne!"Répondit Tralog
Anerey se mit à rire.
"Tu sais, il y a des gens qui vendent des endroits pour dormir. Pas pour toujours bien sûr, mais on donne de l'argent et ils nous ouvrent une pièce rien que pour nous. Au moins on sera à l'intérieur!"
"Dormir contre de l'argent? Ah! Tu parle de ces drôles de choses rondes et brillantes qu'on trouve sur tout le monde! Ça sert à ça? Plutôt curieux comme façon de faire...Le problème c'est que j'ai pas ça sur moi! Je pensais que ça servait à rien du coup je prenais pas..."
Anerey tourna son regard en direction de la plage, elle semblait avoir aperçue quelque chose. Tralog se retourna et aperçu une femme évanouie sur le sable, il quitta le ponton pour s'approcher d'elle. Elle était vêtue de noir et portait une épée sur elle.
"Elle a un corps plutôt frêle pour une guerrière...bizarre...elle ressemble plus à une villageoise qu'à une combattante...pourtant ses bras ont l'air assez solides pour porter une épée..." dit Tralog.
La barbare parcourait la jeune femme du regard et remarqua qu'elle portait un collier qui brillait d'un éclat étrange, qui n'était pas naturel.
"On devrait la garder le temps qu'elle se réveille. Donc, à moins que tu aies de "l'argent" pour pouvoir dormir, moi j'installe un campement!"
Le Köumklag rassembla du bois pour faire un feu de camp, avant de retirer sa cape, envelopper la femme en noir et la ramener auprès du feu.
Il prit la lame avec la garde noire incrustée d'un onyx, il donna quelques coups dans les airs.
"Hmm...c'est une très bonne lame, elle est très légère et les coups sont rapides... Il reposa l'épée près de la fille et redescendit au niveau la plage. Il sorti son épée massive et commença à s'entraîner au bord de la mer.
Malgré que Anerey tentait de le convaincre d'aller dans une auberge, Tralog continua à vouloir s'entraîner. Il lui demanda alors d'emporter la fille si elle voulait mais que lui devait rester. Tralog passa le reste de la nuit à s'entraîner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathia
Père Castor
Père Castor
avatar

Féminin Messages : 25
Points : 33
Localisation : Laissmer

Feuille de personnage
Points de RP:
120/500  (120/500)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Sam 3 Déc - 23:07

Évanouie depuis près d'une heure je me réveille difficilement alors que la nuit est bien installée. En ouvrant les yeux je vois des flammes danser dans le sable réchauffant mon visage. Alors que je reprends doucement pieds dans la réalité je remarque que je ne suis pas seule. Près de moi se trouve l'étrangère aux cheveux blancs qui était sur les pontons. Je regarde vers la mer et je vois l'homme massif qui était près de la jeune femme en train de s'entrainer sous le clair de lune. Sur ma peau je sens le collier que je porte me brûler. Je constate alors que je suis couverte par une cape. Je me redresse doucement et prise de panique je cherche mon épée qui est une des seules choses, voir même la seule chose à laquelle je tienne. Je passe ma main sur mon visage et regarde la jeune femme aux cheveux blancs:

-Merci pour votre aide. Je m'appelle Cathia, enchantée de vous rencontrer. Vous êtes nouveaux en ville?

Tout en regardant la jeune femme je prends mon collier toujours brûlant et l'écarte de ma peau. En regardant je constate qu'il n'y a rien sur ma peau, je relâche le collier. Je récupère mon épée dans le sable près de moi et la remet dans son fourreau. Mon collier en retombant sur ma peau est froid. Une migraine m'enserre les tempes. Durant mon évanouissement je n'ai vu qu'une seule chose le visage de cet homme dont je sais qu'il était proche de moi. Et en boucle a tourné dans ma tête des images de cet homme sous l'apparence d'un humain normal. Et ensuite sous celle d'un elfe à la peau noir et aux cheveux blancs avec des cornes baignant dans une mare de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 118

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Sam 3 Déc - 23:44

Anerey avait d'abord fait la moue de rater encore une fois de dormir au chaud. À force de côtoyer un monde civilisé, elle commençait évidemment à avoir des goûts de luxe.
La femme qu'ils trouvèrent sur la plage paraissait malade, ou en tout cas, elle n'était pas dans le meilleur de sa forme. Anerey l'observa quelques secondes avant de se détourner. Après tout elle ne voyait pas ce qu'elle pouvait faire d'une personne inconsciente.
Pendant que Tralog établit le "campement", elle s'assit sur le sable, et se mit à replonger ses pensées dans la mer. Elle était très sombre, et les lamelles de lune qu'elle reflétait produisaient un joli contraste. Au bout d'un certain temps, pendant lequel Tralog "jouait" avec son épée, la femme se réveilla. Anerey remarqua sa gène par rapport à son collier, et se demandait ce qu'il pouvait lui arriver avec. Mais la femme lui adressa la parole.


-Merci pour votre aide. Je m'appelle Cathia, enchantée de vous rencontrer. Vous êtes nouveaux en ville?

Anerey eut un sursaut. Puis elle fit un signe de tête en direction de Tralog pour le désigner.

-C'est lui surtout, moi je... Anerey. C'est mon nom. On est pas d'ici, on vient de loin. De Là Où Il Fait Froid.

Elle était confuse dans ses paroles, et avait l'impression de dire n'importe quoi. Les mots qu'elle employa pour parler du Nord et le ton avec lequel elles les avait prononcé prenaient une forme particulière, comme si elle n'appartenait plus à ce monde, qu'elle avait tout oublié. Puis elle repensa à sa rencontre avec Senlord.

-Oh! Il faut que je le fasse!

Elle se mit à trotter à quatre pattes sur la plage. Elle cherchait un galet. Quand elle en eut trouvé un beau, bien rond, elle s'approcha de la marée. Une vague vint lui éclabousser les jambes. L'eau était fraîche, mais la sensation se révéla agréable. Elle jeta la pierre dans l'eau de toutes ses forces, puis se pencha et recueillit de l'eau dans ses mains. Une autre vague vint encore l'éclabousser, comme pour marquer le rythme de ses actions. Anerey but le peu d'eau qu'elle put retenir dans ses mains, et frissona. Elle n'avait jamais rien goûté d'aussi salé.


-Bouah ! Comment peut-on manger des animaux qui vivent dans cette eau ! puis elle se retourna vers Cathia, déboussolée: Vous connaissez le Chant de la mer? Un ami cher m'a dit de le chanter quand je serais arrivée. Vous le connaissez?

On pouvait lire dans ses yeux que ça s'avérait très important pour elle.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 115
Points : 137
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
290/500  (290/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Dim 4 Déc - 0:35

Tralog s'entraînait, il donnait des coups d'épées dans le vide. Soudain, il tourna sa lame vers la mer, le vent semblait tourbillonner autour de l'épée; Tralog donna un violent coup et la mer fut marquée par un mur d'eau faisant bien 5 ou 6m de haut. Anerey qui était restée malgré tout se leva, chercha quelque chose et prit un galet avant de le lancer dans la mer. Elle pris ensuite de l'eau dans ses mains, la bu mais la recracha aussitôt.
"Bouah ! Comment peut-on manger des animaux qui vivent dans cette eau !"
Anerey se tourna vers le campement et demanda: "Vous connaissez le Chant de la mer? Un ami cher m'a dit de le chanter quand je serais arrivé. Vous le connaissez?"
Tralog se retourna et remarqua que la jeune femme était réveillée.
"Fiou! Déjà réveillée? Le soleil est pas encore levé! J'ai jeté un œil à ta lame! T'énerve pas hein? Je suis pas un voleur moi! Les Köumklag ne volent jamais! Je te demanderai juste si tu sais où repose le grand Léviathan, on raconte qu'il est endormi sous l'océan et j'aimerais être le premier Köumklag depuis Gröm à le voir!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathia
Père Castor
Père Castor
avatar

Féminin Messages : 25
Points : 33
Localisation : Laissmer

Feuille de personnage
Points de RP:
120/500  (120/500)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Dim 4 Déc - 0:54

Je suis du regard la jeune femme qui s'est approchée de la mer elle y lance un galet:

"Vous connaissez le Chant de la mer? Un ami cher m'a dit de le chanter quand je serais arrivée. Vous le connaissez?"

Me demande-t-elle en se tournant vers moi. Je me lève doucement et regarde la lune se refléter sur le miroir noir de la mer brisé par un mur d'eau créé par l'homme.

-Je ne le connais pas, je suis désolée. Mais là où je travaille il y a des marins. Ils connaissent la mer, ils connaissent le chant des vagues sur les coques, la mélodie de l'eau sur les rochers. Je ne peux pas t'aider mais eux le pourront peut-être. Je suis sincèrement désolée de ne pas pouvoir te venir en aide.

L'homme se retourne vers moi à son tour:

"Fiou! Déjà réveillée? Le soleil est pas encore levé! J'ai jeté un œil à ta lame! T'énerve pas hein? Je suis pas un voleur moi! Les Köumklag ne volent jamais! Je te demanderais juste si tu sais où repose le grand Léviathan, on raconte qu'il est endormi sous l'océan et j'aimerais être le premier Köumklag depuis Gröm à le voir!"

A sa première question je hoche la tête en regardant l'homme de forte stature éclairé par la lune. Je baisse les yeux sur mon épée quand il parle de cette dernière avant de regarder la sienne en me disant que je préfère largement la mienne. Ensuite il me parle du Léviathan:

-Le Léviathan n'est qu'un mythe raconté par les marins sur le port. J'entends les récits du Léviathan depuis mon enfance. Je ne pense pas qu'il existe, ce n'est qu'une histoire pour les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 118

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Lun 5 Déc - 18:45

Cette femme ne connaît donc pas l'air de la mer. Mais des marins le connaîtraient sûrement. Anerey voulaient les voir de suite, mais il était certainement trop tard. Elle se mit à écouter la conversation des deux autres.

-...j'entends les récits du Léviathan depuis mon enfance. Je ne pense pas qu'il existe, ce n'est qu'une histoire pour les enfants.

"Hum ! Je ne pense pas qu'il y ait tant d'histoires pour enfants sur Celldia..." dit-elle intérieurement, avec une sorte de fierté face à cette "naïveté inversée" que présentait Cathia. "Inversée" parce-que souvent les enfants croient aux fausses histoires, il se trouve que Cathia ne croit pas à une histoire qui pourrait être vraie. Anerey ne pouvait prouver sa pensée, mais il lui semblait que des histoires racontées par des Köumklags, -anciens Nordiques-, ne visaient pas à impressionner les enfants. Alors elle rétorqua simplement, oubliant le reste, une anecdote que pour l'instant seul Tralog comprendrait, et Senlord, évidemment, mais il n'était pas là.

-Quand j'étais très jeune les hommes de mon village me racontaient des histoires pour m'effrayer, à propos d'humains qui se changeaient en loups. Si ils avaient su !

Elle se mit à rire durant un court instant et haussa les sourcils en direction de Tralog.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 115
Points : 137
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
290/500  (290/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Lun 5 Déc - 22:50

Quand j'étais très jeune les hommes de mon village me racontaient des histoires pour m'effrayer, à propos d'humains qui se changeaient en loups. Si ils avaient su !

Tralog remarqua le regard complice que lui lançait Anerey. Il ajouta :
"Les mythes et légendes peuvent se révéler vraies, moi-même qui ne croyais pas aux Ka'almath, des créatures ayant la forme de squelettes dans nôtre culture, il s'avère que j'en ai rencontré un ! Anerey peut le confirmer puisqu'elle était présente. Et maintenant que j'y pense, le vieux Brugor, un sage de mon village natal, a dit un jour :"Dans ce monde il existe des faits, au fil du temps ces faits se transforment en légendes et les légendes deviennent des mythes. Ce qu'il faut retenir c'est que ce que l'on prend pour de vulgaires comptes se trouvent être une réalité trop souvent ignorée." D'ailleurs Anerey, ton Senlord me le rappelle un peu étrangement..."
Tralog se rappela tout le chemin qu'il avait parcouru avec la nordique depuis le Passage de Calvère.
"Si tu avais vu les choses qu'on a vu, tu y croirai toi-aussi."
Tralog se mit au niveau du feu de camp, planta son épée dans le sable et s'assis près du feu.
"Moi je suis crevé ! Toute cette agitation et tout ce monde ça m'a épuisé..."
Tralog tira de son armure une émeraude. Le feu qui se reflétait dans cet émeraude donna un éclat vert. Tralog en la tenant affichait un sourire mélancolique.
"Si elle aussi elle pouvait voir ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathia
Père Castor
Père Castor
avatar

Féminin Messages : 25
Points : 33
Localisation : Laissmer

Feuille de personnage
Points de RP:
120/500  (120/500)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Mar 6 Déc - 11:06

Quand j'étais très jeune les hommes de mon village me racontaient des histoires pour m'effrayer, à propos d'humains qui se changeaient en loups. Si ils avaient su !
Intriguée par les mots de la jeune femme j'observais le regard complice qu'elle échangeait avec l'homme.
"Les mythes et légendes peuvent se révéler vraies, moi-même qui ne croyais pas aux Ka'almath, des créatures ayant la forme de squelettes dans nôtre culture, il s'avère que j'en ai rencontré un! Anerey peut le confirmer puisqu'elle était présente. Et maintenant que j'y pense, le vieux Brugor, un sage de mon village natal a dit un jour:"Dans ce monde il existe des faits, au fil du temps ces faits se transforme en légendes et les légendes deviennent des mythes. Ce qu'il faut retenir c'est que ce que l'on prend pour de vulgaires comptes se trouve être une réalité trop souvent ignoré." D'ailleurs Anerey, ton Senlord me le rappel un peu étrangement...
Si tu avais vu les choses qu'on a vu tu y croirai toi-aussi.
Moi je suis crevé! Toute cette agitation et toute ce monde ça m'a épuisé..."

Il regarda alors une émeraude qu'il venait de sortir de son armure. Sur son visage se lisait la mélancolie:
"Si elle aussi elle pouvait voir ça..."
Alors que je commence à peine à m'interroger sur la nature profonde et peut-être anormale de ces étrangers la voix envahit de nouveau ma tête je prends celle-ci entre mes mains:
-Tu m'entends cette fois? Tu as enfin baissé ta garde, je peux enfin te parler. Tu t'interroge sur eux mais as-tu une idée de qui tu es réellement? Je ne pense pas, moi je le sais. Je connais tes secrets, laisse moi te guider vers qui tu es vraiment. J'ai déjà pu te montrer une petite partie de tes souvenirs, une petite partie de ton passé. Tu as tout oublié en dehors du noir mais tu es capable de te souvenir. Ouvre-toi à...
Je hurle alors:
-Tais-toi! Laisse-moi tranquille! Je ne veux plus t'entendre! Je ne veux plus subir ce que j'ai subi tout à l'heure! Laisse-moi!
Essoufflée je me tais et attends quelques instants pour voir si la voix reviens. Elle semble ne pas vouloir revenir et ma migraine s'est retirée. Je réalise alors que j'ai crié et je remarque à cet instant précis le regard des deux compagnons de route fixés sur moi, je m'empourpre:
-E... Excusez-moi, je... J'ai l'impression que quelqu'un que je connais me parle parfois... Mais c'est impossible. Je suis sûre que c'est seulement mon esprit qui me fait ça ou bien je suis maudite tout simplement... Excusez-moi pour le dérangement, je vais vous quitter à présent, une nouvelle fois merci pour votre aide.
Je regarde une nouvelle fois la lune se refléter sur la mer que je connais depuis ma naissance et me dirige en silence vers la ville.

Fin de RP pour Cathia


Dernière édition par Cathia le Mar 6 Déc - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 118

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Mar 6 Déc - 19:16

Lorsque Tralog parla, Anerey se laissa tomber dans le sable. Elle venait de remarquer qu'elle était très fatiguée. Cathia paraissait troublée par ces propos, ce qui fit venir un sourire d'amusement sur les lèvres d'Anerey. Puis d'un coup elle se mit à crier.

-Tais-toi! Laisse-moi tranquille! Je ne veux plus t'entendre! Je ne veux plus subir ce que j'ai subi tout à l'heure! Laisse-moi!

La jeune impulsive s'était immédiatement redressée, les quatre pattes au sol, en tension sur ses jambes. Cet évènement provoqua une marée d'incompréhension en Anerey qui fixait alors Cathia. Elle jeta un regard furtif vers Tralog pour voir sa réaction. Mais Cathia s'excusa, expliquant des choses "probablement complexes" d'après Anerey qui ne comprenait toujours pas. Elle l'observa alors s'en aller, sans rien dire, et quand elle disparût dans les rues de la ville, elle ne put s'empêcher de commenter :

-Je pense que cette femme a de sacrés problèmes, tu crois pas?

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC


Dernière édition par Anerey le Dim 23 Juil - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 115
Points : 137
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
290/500  (290/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Mar 6 Déc - 22:21

-Tais-toi! Laisse-moi tranquille! Je ne veux plus t'entendre! Je ne veux plus subir ce que j'ai subi tout à l'heure! Laisse-moi!
Tralog se mit à regarder Cathia avec étonnement. Qu'a-t'il pu dire pour qu'elle s'énerve d'un coup? Peut-être avait-il trop parlé...
Puis elle s'excusa:
-E... Excusez-moi, je... J'ai l'impression que quelqu'un que je connais me parle parfois... Mais c'est impossible. Je suis sûre que c'est seulement mon esprit qui me fait ça ou bien je suis maudite tout simplement... Excusez-moi pour le dérangement, je vais vous quitter à présent, une nouvelle fois merci pour votre aide.
Le barbare regarda en silence la serveuse s'éloigner et disparaître dans la ville. Après un long silence Anerey déclara:
-Je pense que cette femme a de sacrés problèmes, tu crois pas?
Le Köumklag resta silencieux.
"Enfin bref! Moi je vais dormir un peu ici sauf si tu veux qu'on aille dormir dans ces endroits où on paye pour dormir. Moi j'aimerais voir le soleil se lever sur la mer ça doit être magnifique!"
Tralog eu à peine le temps de finir sa phrase que ses yeux furent déjà recouverts par ses paupières et Tralog se trouva endormi le dos contre son épée.


Dernière édition par Tralog le Sam 14 Jan - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 118

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Lun 12 Déc - 21:14

Tralog endormi, Anerey se promena le long de la plage, en direction opposée au port. Depuis quelques temps, elle avait développée une passion pour le ciel étoilé qui, ce soir là, apparaissait très visiblement. Marchant à pas de loup dans le sable, doucement, elle écoutait le son calme des vagues, qui s'approchait parfois d'elle dangereusement. Et à chaque fois, elle sursautait et se décalait sur le côté. L'eau ne devait pas la toucher.

Au bout de plusieurs minutes à écouter la mer, elle comprit. C'était ça, l'air de la mer. La simple musique du ressac, le chant du vent qui s'engouffre entre les vagues. Alors Anerey courut pour revenir au camp, faiblement éclairé par la petite quantité de bois qu'il restait. Elle chercha son galet, dans tous les sens, en remuant le sable à quatre patte, mais ne le trouva pas.
"L'idiote ! Je l'ai déjà jeté !"

Après cette réflexion effectivement pertinente, elle s'affaissa sur elle-même, le visage sur le sable, en soupirant. Puis elle se mit dans une position plus confortable, allongée sur le côté, et s'endormit. Il était temps que sa journée se finisse.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 115
Points : 137
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
290/500  (290/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Sam 17 Déc - 13:25

Quand Tralog ouvrit les yeux, le soleil se levait sur la mer. Un demi cercle lumineux sur l'horizon d'un ciel orangé aux reflets dorés. Tralog ne put que rester en admiration devant la beauté de ce spectacle. C'était la première fois que le barbare voyait une telle chose. Il avait grandit dans les montagnes. Le seul bruit que l'on pouvait entendre était le roulement des vagues et le cri des mouettes.

Soudain, il se leva et alla réveiller Anerey qui était endormie dans le sable non loin. Il fallait qu'elle voit ça elle aussi.
"Anerey! Hé Anerey! Réveilles-toi! Il faut que tu vois ça, c'est magnifique."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 118

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Lun 19 Déc - 20:09

hmmm...Mais euh...

Anerey était si confortablement endormie sur le sable qu'elle peinait à se réveiller. En se redressant et en s'étirant les bras, elle sentit l'air frais sur son visage et dans ses cheveux, et l'air de la mer accompagnait tendrement le réveil de son ouïe. Puis elle ouvrit les yeux. Le soleil se levait à l'horizon, et les rayons jaunes qu'il émettait avaient quelque chose de surnaturel, de supérieur à tout ce qui vivait et mourait sur Celldia, de divin. Ils ressourçaient le visage d'Anerey alors qu'elle retrouvait la réalité.

Anerey pensa alors à tout le chemin qu'elle avait fait pour voir
ça. Quels étaient ses projets à présent?
Ne trouvant pas la réponse, elle questionna Tralog.


Et maintenant, on fait quoi?


_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 115
Points : 137
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
290/500  (290/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Lun 19 Déc - 20:52

Et maintenant, on fait quoi?
Tralog prenait conscience que leur objectif était atteint, que faire maintenant? Soudain les vieilles légendes sur le Léviathan refirent surface.
"Il faut que je le voie ! Il faut que je voie le grand Léviathan!" S'exclama Tralog.
"Et après...et après...Je ne sais pas...J'aimerais tenter le sud. Si tu veux rester ici je comprendrai, moi, je compte voir nos légendes de mes propres yeux, je ne peux plus me contenter de ce que j'entends, je veux voir! Je veux aussi devenir plus fort! Et je ne peux pas m'endurcir si je ne voyage pas mais ne t'en fais pas, je ne compte pas partir maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eru
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 21
Points : 23

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Jeu 22 Déc - 2:26

- Et je ne peux pas m'endurcir si je ne voyage pas mais ne t'en fais pas, je ne compte pas partir maintenant.

Alors que Tralog ne termine ces mots, un grondement se fait retentir en ville. Des cris bestiaux percent le calme de la mer. Les cris de villageois émergent des rues. Soudain on pu voir, émergeant des maisons, un énorme serpent aumaille haut de plusieurs mètres.


- Le Carlsic du magicien s'est échappé !!!

Cria alors un paysan passant à côté de la plage.

- Aller vous réfugier dans les sous-terrain !

La bête s'enfonçait dans la terre, détruisant des maisons, et en ressortait tout aussi vite, faisant tournoyer le haut de son crâne, forant la terre de ses cornes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 118

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Lun 2 Jan - 14:48

L'agitation de la ville montait en puissance, et les cris s'amplifiaient. Anerey frissonna. Elle oublia immédiatement ce que lui disait Tralog et plissa les yeux pour mieux observer la ville. Elle put apercevoir une bête longiforme apparaître puis disparaître dans le sol.

Je sais pas toi, mais moi j'ai pas envie d'être dévorée aujourd'hui. Le désir de la mer nous a piégé! On est dans une galère, maintenant!

Elle se mit à courir pour suivre l'homme qui était passé, car il semblait savoir où aller pour être en sécurité.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor
avatar

Masculin Messages : 115
Points : 137
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
290/500  (290/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Lun 2 Jan - 15:00

Soudain, un bruit sourd retentit dans la ville, une tête de ver géant dépassait des maisons, les gens couraient dans tous les sens.
Je sais pas toi, mais moi j'ai pas envie d'être dévorée aujourd'hui. Le désir de la mer nous a piégé! On est dans une galère, maintenant!

Sur ces mots Anerey disparue dans la foule partie se réfugier.
Tralog, avec sa fierté de Köumklag, ne pouvait se résoudre, comme Anerey, à se mettre à l'abri. Il sorti alors son énorme épée et parti pour affronter la bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathia
Père Castor
Père Castor
avatar

Féminin Messages : 25
Points : 33
Localisation : Laissmer

Feuille de personnage
Points de RP:
120/500  (120/500)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   Jeu 5 Jan - 12:44

Alors que je nettoyais les tables dans la taverne un grondement suivi d'un bruit de fracas retenti dans la ville, je laisse en plan ce que je fais et sort sur le pas de la taverne. Les habitants de la ville s'enfuient en hurlant. Je me rue alors à l'étage de la taverne je récupère mon épée et réveille mon patron. Il me suit alors hors de la taverne pendant que j'attache mon épée à ma ceinture. Je l'entraîne dans les petites rues vers l'extérieur de la ville allant à contre-courant des habitants de la ville, ces derniers allant vers les souterrains de la ville. En sortant j'ai pu constater que ce que nous fuyons est un vers immense, par conséquent il va sous terre. Je continue de courir avec mon patron vers la forêt surplombant la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au bord de la mer...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au bord de la mer...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» A bord du Goeland
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Coucher de Soleil au bord de l'eau [Vanille et Canelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Celldia :: Royaume d'Eliosa :: Laissmer-
Sauter vers: