Le Monde de Celldia

Nous somme actuellement en 50 021 après le Précepteur
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Stelen
Jeu 23 Fév - 22:19 par Conteur flou

» Le nain et le mont
Jeu 23 Fév - 21:59 par Conteur flou

» Au bord de la mer...
Mar 21 Fév - 12:01 par Eru

» Eubii, le dévoreur de rose
Ven 10 Fév - 21:42 par Senlord

» L'histoire d'un barbare
Dim 29 Jan - 12:53 par Tralog

» Rp Abrégé : Retour aux origines
Ven 27 Jan - 19:12 par Tralog

» Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc]
Jeu 26 Jan - 0:14 par Cathia

» Le début d' un (très) long voyage
Lun 16 Jan - 0:38 par Conteur flou

» RP Abrégé: La bataille des gobelins
Dim 15 Jan - 21:47 par Eru

Les posteurs les plus actifs du mois
Conteur flou
 
Senlord
 
Tralog
 
Anerey
 
Eru
 
Cathia
 
Mots-clés
Ellebosa Précepteur Cathia Loum Points Chaos Présentation Senlord Anerey Celldia
Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Deux compagnons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tralog
Père Castor
Père Castor


Masculin Messages : 99
Points : 121
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
89/500  (89/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Deux compagnons   Ven 28 Oct - 0:01

Dans le Passage de Calvère, à la sortie d'une caverne, un barbare doté d'une armure noire et aux cheveux relevés se tient fièrement face à une jeune femme aux cheveux argentés.
"Alors? Quelle direction Anerey?"Dit le barbare.
"Je t'accompagnerais dans ton voyage! Si j'étais parti avec Senlord, j'aurais recommencé à errer et je ne veux pas. L'errance est une chose terrible qui peut vous aspirer jusqu'à la raison. Si le voyage est long tant mieux!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Senlord
Admin
Admin


Masculin Messages : 84
Points : 135

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Squelette

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Ven 28 Oct - 1:25

Tralog eu juste le temps de finir sa phrase qu'une assourdissante explosion surgit dans le passage de Calvère. Des roches s'envolèrent dans les airs et une sphère noire se dégageait de la fumée et de la neige.
Senlord desactiva son bouclier et se laissa doucement tomber dans la neige. Il était léger comme une plume. Il regarda le ciel, et se sentit nostalgique. Il ne bougeait plus. Son crâne dans la neige était très peu perceptible.


- Bon bah, Tant pis !

Senlord semblait sourire.


_________________
Senlord Brookendord, Le Précepteur de Celldia, Détenteur de la Vision d'Eru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedecelldia.jdrforum.com
Anerey
Admin
Admin


Masculin Messages : 81
Points : 106

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Ven 28 Oct - 14:12

Les propos de Tralog étaient encore une fois touchants et ridicules à la fois. Mais Anerey réfléchit.
"Oh et puis peut-être que je suis un peu injuste avec lui..."
Anerey se remettait en question. C'était la première fois qu'elle le faisait. Bien que ça soit dans son univers intérieur, cela constituait déjà une avancée considérable.

Un vacarme soudain interrompit les deux compagnons. Anerey se retourna et aperçut une sorte de lumière de la même nature que le portail qu'avait invoqué Senlord. Et elle ne se trompait pas dans son expertise. Le gentleman mort-vivant se déposa tranquillement sur la neige. Apparemment, il ne voulait pas se séparer d'elle. Cette pensée satisfaisait Anerey, qui se mit à sourire en le voyant doucement tomber dos droit sur la neige.
Les roches envolées tombèrent une à une durant un silence apaisant, conforté par une légère brise qui chatouillait la chevelure de la jeune femme. Au loin, plusieurs oiseaux s'envolèrent, perturbés pendant leur maraude par l'explosion mystérieuse. Le regard d'Anerey se perdit par delà les montagnes, se promena le long de la mer de neige qui s'étendait jusqu'à l'horizon.
Elle soupira, puis avança doucement vers Senlord, toujours allongé. Debout, les pieds au niveau de son crâne, elle pencha sa tête au-dessus de lui, pour remarquer un visage vivifiant et serein.


-On dirait qu'on s'amuse par ici, Précepteur.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor


Masculin Messages : 99
Points : 121
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
89/500  (89/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Ven 28 Oct - 18:41

Tralog s'approcha du squelette.
"Eh bien..."dit Tralog. "Je croyais que les Ka'almath savaient voler! Nous qui nous apprêtions à partir, comme disait le vieux Brugor, "Un départ peut parfois avoir un imprévu qui le retarde.""
Tralog regarda en direction de la caverne.
"Avec tout ce bruit les Qwalnys, s'ils ne sont pas tous morts, vont s'enfuir avant de revenir en plus grand nombre. On doit avoir une bonne demi-heure le temps qu'ils reviennent. Si nous devons partir c'est maintenant. Sauf si le Ka'almath...enfin Senlord nous demande de l'accompagner pour y retourner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Senlord
Admin
Admin


Masculin Messages : 84
Points : 135

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Squelette

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Ven 28 Oct - 19:17

-On dirait qu'on s'amuse par ici, Précepteur.

-Je croyais que les Ka'almath savaient voler! Nous qui nous apprêtions à partir, comme disait le vieux Brugor, Un départ peut parfois avoir un imprévu qui le retarde. Avec tout ce bruit les Qwalnys, s'ils ne sont pas tous morts, vont s'enfuir avant de revenir en plus grand nombre. On doit avoir une bonne demi-heure le temps qu'ils reviennent. Si nous devons partir c'est maintenant. Sauf si le Ka'almath...enfin Senlord nous demande de l'accompagner pour y retourner.

Senlord regarda ses deux amis. Si ils savaient...

- Je viens de faire exploser toute leur base, il mettront un certain temps avant de pouvoir se réorganiser et envahir Ellebosa. Je vais envoyer une missive au Kalmass de la ville, il enverra sûrement des aventuriers de la ville pour exterminer ce fameux roi gobelin. Dans 5 éclipses environ la ville tombera si ils ne font rien, cela leur laisse du temps pour changer les choses.

Senlord se mit à genoux, il commença à prendre de la neige et l'entasser. Il fit un petit bonhomme de neige avec. Il ramassa son chapeau, cacha l'être de neige avec celui-ci. En retirant son chapeau une grande chauve-souris déploya ses ailes et se posa sur son avant-bras. Senlord chuchota des mots sombres à la chauve-souris. Puis elle s'envola au loin, à perte de vue.


_________________
Senlord Brookendord, Le Précepteur de Celldia, Détenteur de la Vision d'Eru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedecelldia.jdrforum.com
Anerey
Admin
Admin


Masculin Messages : 81
Points : 106

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Mar 1 Nov - 20:15

...Dans 5 éclipses environ la ville tombera si ils ne font rien, cela leur laisse du temps pour changer les choses.

La situation était d'après les propos de Senlord critique. Anerey se récapitula la situation. Elle réfléchissait tellement profondément qu'elle ne s’étonna pas de la jolie chauve-souris que Senlord avait créé."Je ne dois pas me détourner de mon objectif. J'aimerais bien t'aider Gentil Squelette, mais j'ai un long périple devant moi..."
Elle prit alors la parole.

-Senlord! Nous nous apprêtions à partir... Ce n'est pas que je n'ai pas envie de t'aider, mais j'avais déjà autre chose en tête. Toutes ces histoires de gobelins, ce n'est pas pour moi. Je ne me sens pas d'entrer dans le destin du monde comme ça, j'imaginais une vie plus légère. Et puis ta rencontre m'a orientée vers toutes ces affaires... Je ne sais pas ce que tu en penses Tralog, mais je serais plus à l'aise de partir maintenant.

Après ça, elle se dit qu'elle avait probablement déçu Senlord, mais c'était sa volonté. Elle tourna la tête vers les montagnes qui dessinaient l'horizon, au loin.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor


Masculin Messages : 99
Points : 121
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
89/500  (89/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Mar 1 Nov - 21:38

Tralog se mit à réfléchir. Devait-il répondre à l'appel de la bataille, ou commencer le chemin d'Anerey? Il réfléchi un moment et il dit:
"Je...Je ne te suivrai pas Ka'almath! Mon honneur...je suis conscient que je n'aurais pas 2 fois cette chance de le récupérer...mais, peut importe le Valhalla désormais! Je suivrais Anerey! Je compte vivre à ma façon! Avant le Rignärog je veux voir le monde que me disais le vieux Brugor! Il disait qu'il existait un monde au de-là des montagnes, qu'il existait des choses, des régions, des créatures et des mystères qu'une seule vie ne serait pas assez longues pour pouvoir tout contempler. Et puis je suis fatigué...fatigué de ces montagnes, de ces Qwalnys...Tout ce qu'il me reste ici sont des souvenirs, je tourne le dos au passé, et me tourne vers une nouvelle vie! Je ne suis plus Tralog le Köumklag! Désormais je serais Tralog l'aventurier!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Senlord
Admin
Admin


Masculin Messages : 84
Points : 135

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Squelette

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Mer 2 Nov - 3:07

- Senlord! Nous nous apprêtions à partir... Ce n'est pas que je n'ai pas envie de t'aider, mais j'avais déjà autre chose en tête. Toutes ces histoires de gobelins, ce n'est pas pour moi. Je ne me sens pas d'entrer dans le destin du monde comme ça, j'imaginais une vie plus légère. Et puis ta rencontre m'a orientée vers toutes ces affaires... Je ne sais pas ce que tu en penses Tralog, mais je serais plus à l'aise de partir maintenant.

- Je...Je ne te suivrai pas Ka'almath! Mon honneur...je suis conscient que je n'aurais pas 2 fois cette chance de le récupérer...mais, peut importe le Valhalla désormais! Je suivrai Anerey! Je compte vivre à ma façon! Avant le Rignärog je veux voir le monde que me disais le vieux Brugor! Il disait qu'il existait un monde au de-là des montagnes, qu'il existait des choses, des régions, des créatures et des mystères qu'une seule vie ne serait pas assez longues pour pouvoir tout contempler. Et puis je suis fatigué...fatigué de ces montagnes, de ces Qwalnys...Tout ce qu'il me reste ici sont des souvenirs, je tourne le dos au passé, et me tourne vers une nouvelle vie! Je ne suis plus Tralog le Köumklag! Désormais je serais Tralog l'aventurier!


Senlord regarda ses deux compagnons. Ce qu'ils disaient le touchait beaucoup. Voir ces jeunes êtres, avec des rêves dans les yeux. Ces élans de vie le changer un peu de la compagnie de la mort. Cependant il devait mettre les choses au clair car, ils s'étaient complètement mépris.

- Je crois que nous ne nous sommes pas très bien compris mes amis. Mon travail est fini ici, j'ai donné un sursis à Ellebosa. Désormais la ville devra trouver des aventuriers pour endiguer cet invasion. Mais je vais partir. Je dois laisser les héros de ce monde s'occuper de celui-ci, sinon leur expérience ne grandira pas et le jour ou une plus grosse menace arrivera ils ne seront pas prêt. Vous ne voulez pas vous en mêler, certes, vous êtes libres de faire ce que vous voulez de votre vie. Je vous demande juste de devenir plus puissants pour pouvoir combattre un jour avec moi de très grandes menaces qui arrivent. Pour l'instant tapies dans l'ombre, mais qui ne tarderons pas à se réveiller. Vous êtes de fiers combattants, mais vous avez encore du chemin à faire.

Senlord mis son grand chapeau sur la tête, fit un signe de tête et se retourna. Un gobelin qui avait survécu à l'explosion se dégagea frêlement de la neige. Senlord le dos tourné à ses compagnons créa un poignard d'ombre dans sa main. Le petit Gobelin se rua sur le squelette. Et sans tourner la tête ou ne serait-ce qu'accorder un regard au gobelin, Senlord lança son poignard qui se planta entre les yeux de l'être verdâtre. Une aura noire, se dégagea du gobelin et se mit à tournoyer. Créant un portail devant Senlord. Il se retourna brièvement.

- Il y a dans ses monts une créature nommée Asög. Aujourd'hui vous n'êtes pas encore assez forts pour la vaincre. Même à vous deux. Le jour où vous la vaincrez je reviendrais vers vous. Ah j'oubliais aussi, Tralog, mon nom est Senlord Précepteur de Celldia, dit-il en faisant une révérence, Je ne suis point un Ka'almath

Senlord se retourna et fit quelques pas pour disparaître dans le portail. Celui-ci se referma sur lui même.  

[ Fin de RP pour Senlord ]

_________________
Senlord Brookendord, Le Précepteur de Celldia, Détenteur de la Vision d'Eru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedecelldia.jdrforum.com
Anerey
Admin
Admin


Masculin Messages : 81
Points : 106

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Mer 2 Nov - 12:11

-Vous êtes de fiers combattants, mais vous avez encore du chemin à faire.


Tout cela rassurait Anerey. En effet, c'était plus clair à présent. Elle se mit à imaginer le nombre d'aventuriers prétentieux qui se présenteraient face aux menaces imminentes, emplis de fierté et le torse bombé. Mais elle les imaginait ensuite le dos courbé, après avoir vu l'étendue des pouvoirs de Senlord et la force de l'ennemi. Anerey au moins, en savait légèrement plus qu'eux.

- Il y a dans ses monts une créature nommée Azög. Aujourd'hui vous n'êtes pas encore assez forts pour la vaincre même à vous deux. Le jour où vous la vaincrez je reviendrais vers vous. Ah j'oubliais aussi, Tralog, mon nom est Senlord Précepteur de Celldia, je ne suis point un Ka'almath.

"Depuis le temps que je lui dis  !" pensa-t-elle.

A présent que Senlord était partit, Tralog et Anerey obtenaient la liberté du chemin à prendre.


-Bon, il va falloir y aller. On a de la route.

Anerey se mit à marcher en direction de la vallée, qui les mènera à la sortie Est des montagnes.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor


Masculin Messages : 99
Points : 121
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
89/500  (89/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Mer 2 Nov - 12:56

Tralog, voyant Anerey prendre la direction de l'Est dit alors:
"Nous partons donc en direction du Dwalmin! Là où le soleil se lève! Parfait! Mais laisse-moi te guider! Certains endroits sont assez trompeur et je sais comment les contourner."
Ainsi, Tralog commença son voyage et sa nouvelle vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anerey
Admin
Admin


Masculin Messages : 81
Points : 106

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Dim 6 Nov - 12:38

L'air était glacial. Le vent offrait aux flocons de neige un voyage moins monotone. Entre les pics de roche, dans cette grande étendue de blanc, deux individus avançaient patiemment. Ces deux-là progressaient lentement dans la neige, mais surtout prudemment. Ils savaient qu'ils pouvaient tomber sur des gouffres dissimulés, qu'il ne fallait pas marcher sur les ponts de neige formés naturellement entre deux parois abruptes. Les deux compagnons semblaient maîtriser ce territoire hostile. Pourtant, ils s'apprêtaient à le quitter. Les deux points noirs que les corbeaux observaient dans l'espoir de se rassasier ne s'arrêtaient pas, ne faiblissaient pas.
L'un d'eux était grand, imposant. Il ne se détournait pas de son chemin et marchait droit devant lui. Il avait laissé son passé au fin fond des montagnes, sur un plateau difficile d'accès.
L'autre était plus petite, plus chétive, mais ne rencontrait aucun problème pour surmonter les conditions inhospitalières de la vallée du Calvère. Elle venait de loin, et poursuivait son chemin, déterminée à voir le monde.

Tralog et Anerey se montrèrent très efficaces à parcourir la vallée. Ils traversèrent plusieurs forêts, parfois très denses, obligeant le koümklag à sortir sa lame. Ils se déplacèrent sur un lac gelé, sur lequel de nombreux mammifères de divers troupeaux avaient brisé la glace, formant petit à petit un garde-manger conséquent. Anerey faillit les rejoindre en posant le pied sur une plaque de glace indépendante. Malgré tout, la nature restait dominante, et ça, elle l'avait appris depuis son enfance. Tralog fit la dernière partie du voyage en tirant une bête derrière lui.



En fin de journée, les nuages s'étaient séparés, et le soleil orange les avait supplanté. La fatigue se faisait sentir à mesure qu'ils avançaient. Ils repérèrent un trou dans la roche, gardé par des stalactites de glace.


-On va pouvoir se reposer maintenant. J'ai hâte de goûter à cet animal qu'on a récupéré tout à l'heure...
Elle regardait en même temps le mammifère quadrupède en salivant.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor


Masculin Messages : 99
Points : 121
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
89/500  (89/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Jeu 10 Nov - 21:53

Tralog entra dans le trou et posa le cadavre de la bête avant de préparer un feu. Puis il commença à dépecer l'animal et à découper des quartiers de viande.
"Un bon smidolon pour le dîner!" s'exclama Tralog en se frottant les mains. "C'est ma mère qui m'a appris a cuisiner un peu."
Tralog retira son épée de son dos et son armure qui commençait à lui peser. Son plastron laissa place à un tronc marqué par les batailles, les cicatrices qui parcouraient son dos et son torse était innombrables avec un pendentif en bois en forme de tête de loup qui se balançait de droite à gauche et de gauche à droite. Ses jambières s'enlevèrent pour laisser voir un vieux pantalon débraillé. Il s'assit, prit un morceau de viande et commença à le faire cuire qu'il dévora une fois à point. Quand il eu terminé, il tira de sa poche une émeraude qu'il regarda longuement avec une légère nostalgie dans son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anerey
Admin
Admin


Masculin Messages : 81
Points : 106

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Ven 11 Nov - 13:09

Le trou était exigu, mais il suffisait à Anerey pour la nuit.  Tandis que Tralog se désarmait puis cuisinait le smidolon sur un feu agréable chaud, la jeune femme aux dents pointues imaginait déjà la viande dans sa gueule. La chaleur était revigorante, et Anerey se frictionnait les bras en se réchauffant lentement. Elle remarqua le corps parsemé de cicatrices de son compagnon avant de se servir un beau morceau de cuisse. Anerey commenta la nourriture avant de s'interroger sur l'objet vert que Tralog avait sorti.

-Je savais pas qu'il y avait des bêtes aussi délicieuses ici...
Qu'est-ce que c'est ça?


Elle désignait l'objet qui luisait à la lumière du feu.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor


Masculin Messages : 99
Points : 121
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
89/500  (89/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Ven 11 Nov - 13:29

Qu'est-ce que c'est ça?
Ces mots tirèrent Tralog de ses pensées. Voyant Anerey s'interroger au sujet de l'émeraude il répondit:
"C'est...un cadeau personnel...il appartient à une femme qui compte beaucoup pour moi. Cette femme s'appelle Ysda, et cette émeraude est son objet le plus précieux. Chez les Köumklag nous donnons notre objet le plus précieux pour nous lier à la personne que l'on aime. C'est le signe que l'on a une confiance absolue en elle. Ysda...pour une femme elle a plutôt du caractère, d'ailleurs c'est la seule femme guerrière, chez nous ce sont les hommes qui se battent normalement. Enfin...je ne vais pas t'embêter avec ces histoires, a moins que tu veuilles que je te la décrive."
Tralog afficha un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anerey
Admin
Admin


Masculin Messages : 81
Points : 106

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Dim 13 Nov - 12:36

Anerey l'écoutait sans comprendre la totalité. Mais ce n'était pas grave. Sa voix était apaisante.

-Maintenant qu'on y est, et qu'on est tranquilles, tu peux continuer.

Elle ne savait pas pourquoi, mais le feu et la grotte lui rappelaient une sensation oubliée de refuge, de sécurité, d'un temps où elle ne connaissait pas encore le froid. La chaleur de sa mère dans sa plus tendre enfance, presque plus tendre que le cou d'un agneau sous ses crocs.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor


Masculin Messages : 99
Points : 121
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
89/500  (89/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Dim 13 Nov - 14:19

Tralog face à cette réponse continua:
"On s'est connus assez jeunes... Je me souviens de ce jour! Elle était en train de se faire attaquer par un ours. Je me suis jeté dessus et avait réussi à m'en débarrasser malgré quelques difficultés, d'ailleurs je dois à cet ours cette cicatrice."
Tralog montra alors son dos. Parmi toute les blessures que son dos avais reçus, trois grosses marques parcourait son dos, données par d'immenses et puissantes griffes.
"Après je me suis approché d'elle pour la relever mais elle a refusée mon aide avant de me donner un gros coup de poing dans le ventre. Le lui dit:"Hé! Je t'aide et c'est comme ça que tu me remercie?" Et elle me répond:"Pourquoi je devrais te remercier? Je ne t'ai rien demandé! Et je me débrouillais très bien toute seule!" Depuis on a toujours un peu eu une relation de rivalité, elle me provoquait souvent au Ta'ark pour montrer qui était le plus fort, (le Ta'ark est un duel à main nues). Ça a duré jusqu'à aujourd'hui...mais il y a quelques temps maintenant, elle s'est confiée à moi comme quoi j'étais le seul homme qui pouvait être digne d'elle est s'est sur ces paroles qu'elle me confia son émeraude, celui que je tiens."
Un long silence s'installa. Tralog repris la parole:
"Et toi? Je parle beaucoup de moi mais c'est quoi ton histoire?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anerey
Admin
Admin


Masculin Messages : 81
Points : 106

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Dim 13 Nov - 15:15

Elle ne s'attendait pas à cette question. Elle s’était totalement intéressée à son histoire qu'elle lui balbutia quelques mots confus, gênés, comme si l'on tentait de s'introduire dans sa tête.

-Moi tu sais... Je... mon passé est derrière moi..

Puis elle se dit que ça ne servait à rien de cacher ces choses, que ça n'entraverait pas leur bonne entente. Après tout, ils allaient passer un long moment ensemble.

-Bon d'accord, c'est à mon tour de raconter. Contrairement à toi, j'ai pas d'attache dans mon village natal. Ma mère  et mon père ne se côtoyait pas. Ils me donnaient juste à manger. Mais je n'ai vite plus eu besoin d'eux. Mon autre famille m'a apprit tout ce qu'il était possible d'apprendre dans la vie sauvage. Les hommes de mon village n'étaient pas très amusants. Il y en a bien eu quelque uns à me tenir tête, mais pas assez longtemps.
Et puis je suis partie parce que le village était beaucoup trop hors du monde, perdu dans le temps. Moi je voulais voir plus loin que la forêt, alors j'ai quitté ma mère, j'ai dit adieu au dominant et j'ai pris la route. J'ai appris beaucoup de choses en sortant de ma tanière au Nord. J'ai croisé plein de villages avec des gens intéressants, puis l'on m'a dit qu'il y avait la mer à l'Est, alors je me suis cachée dans une charrette de foin et j'ai mis pied à terre à Ellebosa.


Son regard se perdit dans les flammes.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor


Masculin Messages : 99
Points : 121
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
89/500  (89/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Dim 13 Nov - 17:29

"Pour moi" répondit Tralog "J'ai mené une vie plutôt heureuse jusque là, avec Kjälbark, mon cousin, lui et moi on était inséparables! Mon père était un homme fier et un grand guerrier! J'ai toujours voulu l'égaler voir le surpasser, et puis..."
Tralog marqua une pause. Son visage devint plus grave.
"Je... Je l'ai tué... Par accident... Mais... Un autre Köumklag du nom de Sirgu, un ami de mon père, cria que j'étais une espèce de monstre...qu'il avait eu cette vision des années auparavant et qu'il attendait ce moment. Ysda et Kjälbark on essayés de les dissuader mais...Les autres me voyant comme un monstre et le déshonneur qui tournait de moi... Ma sentence fut donc l'exil..."
Après un autre silence, Tralog dit:
"Tu ferais mieux d'aller te coucher! Je vais monter la garde une partie de la nuit et je te réveillerai pour que tu prennes la relève."
Sur ces mots, Tralog se tourna vers l'entrée de la grotte et commença à fredonner une vieille chanson Köumklag.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anerey
Admin
Admin


Masculin Messages : 81
Points : 106

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Sam 19 Nov - 14:25

Pendant la garde de Tralog, Anerey dormit profondément.
A présent, elle rêvait paisiblement. Un monde disproportionné la ramenait dans son village au Nord. Autour d'un feu, blottie dans sa fourrure d'ours qui lui servait de couverture, à regarder sa mère. Elle rôtissait un maigre morceau de lapin, acheté à la hutte des trappeurs. Elle se plaignait de cet endroit sinistre et mal entretenu, avec ces hommes vulgaires qui parfois abusaient d'elle.


-Ils sont toujours là à bouffer et rire comme des porcs... Et ils nous prennent la moitié de notre bronze! Sale période cet hiver...

Anerey écoutait, sans réfléchir. Elle avait 50 éclipses à cette époque.

-Pourquoi tu vis pas avec Durwald? J'aimerais qu'on soit tous ensemble!

Sa mère s'était énervée à ce moment, elle ne voulait pas en entendre parler, ils ne s'étaient jamais aimés...

-Demain tu vas dans sa cabane et tu y restes, je veux pas te voir pendant une semaine au moins! Puis en lui servant un bout de carcasse, mange ça et couche toi. Savoure bien c'est ton dernier plat cuisiné avant une semaine.

Ces derniers mots résonnaient dans sa tête. A chaque bouchée un sursaut d'image apparaissait, montrant une silhouette de gros loup difforme attrapant en course un lapin.

Elle fût réveillée pour son tour de garde. Dehors, la lune était pleine, et un loup hurlait, annonciateur d'un nouveau né. Ce soir là, Anerey atteignait ces 229 éclipses.



_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor


Masculin Messages : 99
Points : 121
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
89/500  (89/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Dim 20 Nov - 12:15

Ce fut au tour de Tralog de s'endormir.
Ses yeux se fermèrent lourdement. Pendant un moment, ce fut le noir total, puis ses yeux se rouvrirent devant un feu, il était dans une hutte. Les flammes s'intensifièrent et atteignirent une certaine hauteur avant de se dissiper laissant place à un vieillard. C'était le vieux Brugor.
"Le monde n'est pas que montagnes et vallées jeune loup noir."Dit le sage.
"Brugor?"Répondit Tralog stupéfait.
"Pourquoi être surpris?" répondit Brugor. "Alors que le monde lui-même est stupéfiant!"
"Brugor...Tu parles toujours par énigme!"Dit le Koümklag.
"Car l'énigme est un moyen de transposer la réalité, et prendre conscience du monde qui nous entoure. Cependant montrer la voie n'est pas guider, et guider n'est pas montrer, moi je ne fais que montrer le chemin, toi seul peux te guider sur ce chemin. Sache qu'un parcours n'est facile pour personne, tu seras amené à rencontrer, mais aussi à te séparer voir même à sacrifier. Tes pas te porteront loin, mais tu seras toujours attaché à cette terre qui t'as vu naître."
"Je n'y comprends rien!"répondit le barbare.
"La compréhension vient avec le temps jeune Tralog, et avec la compréhension viendra la réponse."
"Tu as le pouvoir de lire l'avenir, comment tu peux le faire? Aucun sage ne peux le faire!"
"Il est encore trop tôt pour que je te le révèle mais ne t'en fais pas, un jour tu comprendras."
Sur ces dernières paroles, Tralog se réveilla dans la grotte, les rayons du soleil venaient doucement caresser son visage, il se leva et mit son armure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anerey
Admin
Admin


Masculin Messages : 81
Points : 106

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Dim 27 Nov - 15:16

L'aube s'installait progressivement, déposant sa parure orange sur la neige. Anerey entendit un cliquetis d'armure derrière elle. Tralog était prêt à repartir. La nuit avait été douce et silencieuse. On aurait presque dit que toute forme de vie avait quitté les montagnes.
La jeune fille se leva, s'étira et enfila son sac sur son épaule. Ça ne faisait pas un fardeau pour elle, car il restait presque vide.

Ils repartirent alors le long du passage, et leur voyage dura encore quelques jours.

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor


Masculin Messages : 99
Points : 121
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
89/500  (89/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Dim 27 Nov - 15:37

À mesure que Tralog et Anerey avançaient, les montagnes se firent plus petites et plus espacées, le sol semblait devenir moins abrupt et rocailleux, au bout de quelques jours de marche, Tralog aperçu une grande plaine. Ce sol plat paraissait s'étendre jusqu'à l'horizon.
Tralog marqua une pause avant de dire:
"Ça y est...Je vais quitter la terre qui m'a vu naître..."
Il tourna sa tête en direction des montagnes, un air de nostalgie se dessina sur son visage.
"Tiid Kla'am...je te fais mes adieux, j'espère tous vous revoir un jour, Kjälbark... Ysda... Mère... Hysgor..."
Sur ces mots, Tralog tourna le dos aux montagnes et emboita le pas vers les plaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anerey
Admin
Admin


Masculin Messages : 81
Points : 106

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Dim 27 Nov - 17:17

Ô satisfaction extrême! Anerey redécouvrait la sensation de chaleur. Fini la neige pour un bon bout de temps. Une plaine verdoyante s'étendait maintenant devant elle, avec son herbe douillette et son gibier délicieux. Bien sur, ce qu'elle avait mangée dans les montagnes lui avait plu, mais elle ne trouvait nulle part ailleurs plus agréable que de chasser sur la plaine.
Elle regarda Tralog, qui semblait changer de vie.


- Es-tu prêt à découvrir le monde maintenant?

_________________
C'est très l'écriture en #3300CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tralog
Père Castor
Père Castor


Masculin Messages : 99
Points : 121
Localisation : Passage de Calvère

Feuille de personnage
Points de RP:
89/500  (89/500)
Race: Humain/Barbare

MessageSujet: Re: Deux compagnons   Dim 27 Nov - 17:34

-Es-tu prêt à découvrir le monde maintenant?

Ces mots tirèrent Tralog de ses pensées, il se tourna vers Anerey et d'un regard assuré il répondit:
"Oui! Je suis prêt!"
Le pas de Tralog était déterminé, il commençait sa nouvelle vie.
[Fin de RP pour Tralog]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux compagnons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux compagnons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau compagnon de route
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Celldia :: Royaume d'Eliosa :: Passage de Calvère-
Sauter vers: