Le Monde de Celldia

Nous sommes actuellement en 50 023 après le Précepteur
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Le nain et le mont
Jeu 16 Mar - 22:27 par Conteur flou

» Le gobelin et le chevalier
Mer 15 Mar - 22:50 par Eubii

» 100 pièces de Bronze pour le jeune elfe !
Dim 12 Mar - 22:21 par Conteur flou

» L'histoire d'un barbare
Sam 11 Mar - 15:10 par Tralog

» Ne craignez plus rien Madame, Je vous protègerais.
Ven 3 Mar - 18:48 par Le Duc

» Stelen
Jeu 23 Fév - 22:19 par Conteur flou

» Au bord de la mer...
Mar 21 Fév - 12:01 par Eru

» Eubii, le dévoreur de rose
Ven 10 Fév - 21:42 par Senlord

» Rp Abrégé : Retour aux origines
Ven 27 Jan - 19:12 par Tralog

Les posteurs les plus actifs du mois
Eubii
 
Buldoras
 
Conteur flou
 
Tralog
 
Anerey
 
Le Duc
 
Mots-clés
Chaos Anerey Celldia Présentation Précepteur Loum Ellebosa Cathia Senlord Points
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Anerey,"Crocs sombres"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anerey
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 82
Points : 109

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Humaine Change forme

MessageSujet: Anerey,"Crocs sombres"   Lun 5 Sep - 20:34

Présentation IRL

- Age : 18
- Lieu de résidence ( La région suffira ) : Bretagne
- Vos loisirs, passions : Cinéma/ JDR/ Nature
- Comment avez vous connus le serveur : SAI SENLORD IL MA DI VIEN
- Quelles sont vos expériences de RP: Session JDR sur Role20, beaucoup de Donjons et Dragons, bcp de JDR narratifs inventés
- Autre ? :

Présentation RP

- Nom et Prénom : Cuthglorn Anerey
- Age : 228 éclipses (19 ans)
- Sexe : Femelle
- Race : Humaine changeforme
- Origine : Contrée du Nord
- Affiliation :
- Classe sociale : Basse

Apparence

Anerey peut paraître pâle aux yeux d'habitants des régions milieu et sud de Celldia. Elle a connu des périodes de grands froids. Pour autant, dans sa région, sa peau a plus de couleurs que ses congénères. Disons que sa peau est beige clair. Son regard intense est issu d'yeux de couleur grise proche du blanc. Ses longs cheveux raides sont d'un blanc argenté. Elle semble fébrile, mais dispose de bras et de cuisses très musclés. Les traits de son visages sont fins et longilignes, lui donnant un air quelque peu sauvage. Ses dents et particulièrement ses canines ont tendances à s'affiner pour devenir pointues.
Anerey dispose de vêtements de cuir simples mais résistants, de préférence larges. Elle porte une marque, ressemblant à une empreinte de canidé sur l'épaule gauche. Elle porte des bottes de cuir doublées en laine. Enfin, Anerey ne se déplace jamais sans son sac de toile en bandoulière.

Psychologie

Anerey est une jeune femme qui se sent très seule. Elle a toujours eu du mal à choisir sa place, son camps, Loups ou Humains. Elle détient cependant une force de conviction sans pareille, une volonté qui l'empêche de se laisser aller. Malgré sa solitude, elle n'hésite pas à s'exprimer devant les autres. Elle n'est pas timide, et parfois même provocatrice. Elle a une légère tendance à ne pas mesurer ce qu'elle dit aux autres, ce que ça peut provoquer. Elle ne connaît pas l'empathie, mais s'incline face à des personnes qu'elle place au dessus d'elle en matière de prestance ou d'influence mentale. Mais elle ne s'avoue pas dominée aussi facilement, et, si elle ne s'affiche pas tyrannique pour les autres, un certain respect est porté à son égard.
Son problème avec la société, c'est que quand elle regarde quelqu'un pour l'analyser, le "toiser" dans son langage intérieur, la personne en question a toujours l'inquiétante impression qu'elle va le dévorer. Ce qui est considéré comme absurde chez les habitants de son village natal puisque ce n'est qu'une pauvre et faible fille abandonnée. Elle n'attache pas de valeur à l'argent: elle a trouvé un autre moyen pour se nourrir. Elle aime la chasse, la traque, les poursuites. Elle voue sa vie à ça. Sentir l'odeur d'un délicieux gibier à plusieurs mètres, le chercher, le pister, puis lui courir après, en ressentant sa peur. C'est ce qui lui donne un côté "machiavélique", ou "sauvage et naturel" selon l'étude.
Anerey adore réaliser de belles actions, de jolies combinaisons de mouvements, lorsqu’elle chasse, ou qu'elle court tout simplement. Pour elle même, elle agit toujours avec une certaine grâce, et ça lui fait plaisir.
Elle se sent bien mentalement. En revanche, elle ne mesure pas forcement l'impact des faux pas qu'elle peut faire, et se retrouve souvent avec des membres fracturés et des éraflures un peu partout, en fonction de son terrain de chasse. elle est peut-être un peu trop téméraire, et ne prévoit pas souvent d'alternatives, ou plus simplement n'assure pas ses arrières.

Facultés, aptitudes, savoirs et possessions

Tout d'abord, Anerey Cuthglorn est une change forme. Lorsqu'elle a un désir particulier, un besoin animal à satisfaire, elle a la faculté de pouvoir se transformer en Louve.
Son odorat est très développé. Elle communique avec les loups, en particulier avec le chef de la meute, qui cède parfois à ses demandes, ce qui lui donne occasionnellement un pouvoir de direction sur la meute.
Anerey ne connaît pas vraiment le folklore de sa région, elle n'a rien appris de la culture de son village. On ne peut vraisemblablement lui attribuer que l'art de la chasse, qu'il soit "technique", c'est à dire avec des armes, des pièges, des méthodes humaines, ou qu'il soit plus "sauvage". Les talents qu'elle possède sont autour de la chasse, ce qu'il lui offre un éventail de possibilités pour occuper ses journées, ou rendre service.
Elle a également un savoir faire en matière de manipulation, intimidation, domination... Un grande force pour avoir ce qu'elle veut et pour se distinguer parmi les autres. C'est pour dire, elle a réussi à imposer un pied d'égalité avec le chef de sa meute.
A force de parcourir la Forêt et les plaines enneigées de sa région pour chasser, elle a acquit un très bon sens de l'orientation.
Elle possède un sac de toile qu'elle ne quitte jamais depuis qu'elle s'est rangée du côté des Humains. Avant, quand elle se transformait, à la lisière de la forêt, elle laissait ses vêtements à terre, et n'éprouvait pas de difficulté à les retrouver. Mais elle doit maintenant prêter attention à ses vêtements à cause de son itinérance et c'est pour ça qu'elle porte un sac dans lequel elle peut les ranger et les garder. Grâce à la lanière de cuir de son sac, il reste accroché autour de son cou et de son bras après la transformation, ce qui donne à la louve un aspect original.


Histoire RP

"Anerey n'a jamais réussi à choisir sa place. Depuis toute petite, elle hésite entre sa nature de base humaine et la situation misérable qu'elle endura dans son enfance au sein des humains. être louve, c'est se libérer, se défouler, voir même se venger. Les évènements qu'elle a vécu, et qui constitueront le sujet de ce récit, en aurait découragé plus d'un. Mais pour apprendre le peu qu'il y a à comprendre d'Anerey, il faut revenir aux sources. Quand il y a mention de "sources" , la pensée se tourne évidemment vers les divinités créatrices qui veillent sur Celldia. Cependant, il s'agit plus ici des racines directes d'Anerey, à savoir ses parents.

Son père, Durwald Ganon Cuthglorn, vivait de son activité de trappeur. Dans les périodes de grands froids, les petits villages du Nord s’accommodaient de chasseurs costauds pour se nourrir du gibier local. Car la chasse était périlleuse entre intempéries et bêtes sauvages; la principal ennemi de Durwald était le loup. Et la forêt en logeait plusieurs meutes. Malencontreusement, les proies étaient communes, et Durwald ne supportait plus de voir les loups lui rafler le gibier sous le nez. Il déploya alors des moyens, de plus en plus élaborés, pour faire reculer leur nombre. L'utilisation de pièges, arbalètes, lances et même une fois un incendie baissa considérablement leur nombre. Mais il ne pouvait continuer ainsi. Un jour, un disciple de Bios, à qui le comportement de Durwald et ses conséquences n'avaient pas plût du tout, décida de le punir. Il lui envoya un esprit en forme de loup, lors d'une après-midi de chasse réussie, et cette forme de loup immatérielle lui parla:
"Durwald Ganon Guthglorn, ta haine envers les loups et l'équilibre qu'ils impliquent et que tu as détruit sera expiée par ta souffrance jusqu’à ta mort! "
Et sur ces paroles, l'esprit incarné par Vertios, selon certains qui pensent que la mort des loups l'aurait enragé, ou par Merlin qui selon d'autres, éprouva mille peines de voir ses arbres brûler, lui lança une malédiction. La tête du loup lui traversa le corps et Durwald senti toute l'affliction qu'il avait causé en lui. En reprenant ses esprits, ils remarqua que ses poils avaient poussé de quelques centimètres. Il ne comprenait alors pas ce qui lui arrivait, tandis qu'il prenait le chemin du retour.

Pendant ce temps, Layna, dans sa cabane, qui lui servait autant d'habitat que de lieu de travail, enfilait sa tunique de toile déchirée. Elle était fatiguée de sa journée, ses clients avaient étés particulièrement endurants ces fois-ci. Elle s’apprêtait à fermer sa porte quand quelqu'un frappa. Un dernier client se présentait devant elle. C'était Durwald. Il avait bu, elle l'accepta pour terminer sa journée qui lui avait rapporté de quoi s'offrir un bon repas. Elle voulu en finir au plus vite pour se reposer, alors elle lui présenta le lit et ferma sa porte. Quand ce fût fini, Durwald se mit à courir loin du village, accablé de douleurs musculaires sur tout le corps, et les habitants entendirent dans la nuit un cri continu de moins en moins humain, sans se douter que l'un d'eux agonisait d'une malédiction.

C'est plusieurs mois plus tard qu'Anerey naquit, et elle ne fût pas la bienvenue. L'honneur et l'amour pour leurs enfants des Nordiques obligea Layna et Durwald à s'occuper d'Anerey, mais ils ne le firent jamais ensemble. Jusqu'à l'âge de 60 éclipses (5 ans), Anerey était plus à la charge de sa mère que de son père, mais il arrivait que Layna l'emmène au seuil de la porte de la cabane de Durwald pour continuer à exercer son travail dans son logement. Et Durwald la laissait entrer, plutôt obligé par le froid qui l'aurait tué dehors que pour la voir. Il passait à présent la plupart de son temps dans sa cabane, souvent à boire "l'Ojvkä", la boisson remontante du village, le plongeant ainsi dans des états peu propices à l'éducation en raison de la consommation abusive. Et dans sa cabane, à chaque fois qu'elle y entrait, de nombreux morceaux de viandes jonchaient le sol, prémâchés, et constituaient après cuisson au feu la nourriture d'Anerey.

Quand elle atteint l'âge de penser par elle même, de se débrouiller seule, bien qu'un peu tôt par rapport aux autres enfants du village, elle s’éduqua par la société du village. Améliorant son langage en écoutant les conversations, se forgeant le caractère par ce qu'elle voyait, témoin d'actes qui, parfois aurait dû être cachés des yeux d'une enfant. Anerey était souvent battue, elle avait une bien piètre allure, et la marque animale qu'elle portait sur l'épaule ainsi que son regard inquiétant apeuraient les gens.
Alors un jour de ses 125 éclipses (environ 10 ans), accablée par le monde humain qui la rejetait de toutes parts, ou qui ne l'accueillait pas, elle alla vagabonder dans la forêt qui cernait le village. Elle se hasarda loin de son village et se perdit entre les bois.
En cherchant son chemin activement, jamais découragée, elle tomba nez à nez avec un Loup. Son pelage était gris argenté et resplendissait à la lumière du soleil. Il était accompagné de deux autres loups au pelage plus sombre. Elle n'en avait jamais vu, elle ne connaissait d'eux que la haine qu'avait son père envers l'espèce. Curieuse, et presque attirée par le Loup fier qui se dévoilait devant elle, elle s'en approcha, jusqu’à lui toucher le dessus de la tête. Elle entendait alors des voix qui disaient :
"Cette jeune humaine ne paraît pas connaître la crainte", "Elle est différente, sa présence semble me rassurer"...
Et dès que le contact se fit entre sa paume et la tête du Loup, elle se souleva dans l'air, sa vue se brouilla, toutes les parties de son corps avaient l'air de changer de place, de se déformer, mais dans une sensation agréable, sans aucune douleur. Il y avait eu comme une lumière intense, l'obligeant à clore ses yeux. Quand elle les rouvrit, elle prit conscience qu'elle se tenait sur quatre pattes, qu'elle ne ressentait plus le froid, qu'elle se sentait forte, pleine d'énergie. Elle entendit ensuite le Loup au poil gris lui déclarer "Tu es perdue jeune louve, suis-nous.", puis elle se mit à cavaler derrière le Chef de la meute. Les loups de la meute s'étaient rassemblés pour l'accueillir, intéressés par la nouvelle, et à partir du moment où ils la virent, ils lui attribuèrent tous un grand respect. Elle était prompte, et sa force de domination égalait celle du Chef. Elle apprit tout des loups de sa meute, mais cette vie sauvage qui s'offrait à elle demeurait en elle en tant qu'instinct depuis longtemps. Il s'était enfin éveillé, l'affranchissant de toute condition. Sa pensée jetait momentanément aux oubliettes la misère, les habitants, les coups de pieds, la vie humaine et ingrate. Quand la nuit tomba, elle avait épuisé toute son énergie, et elle se retrouva nue dans la neige, la bouche barbouillée de sang de lapin, exténuée et loin de son village. Ses longs cheveux avaient pâlit, sa peau en revanche avait prit un aspect plus foncé. Le Chef de la meute la ramena sur son dos à la lisière de la forêt, car malgré son apparence humaine, il pensait fortement qu'elle était des leurs et donc répondait à sa demande. Elle rentra discrètement chez son père, déjà endormi, et enfila après avoir greloté une tunique de cuir inutilisée depuis un certain temps.

Depuis ce jour, elle passait sa vie à alterner entre sa vie de Louve et sa vie d'Humaine, apprenant à s'adapter dans chaque camp -car les deux espèces étaient véritablement ennemies- grâce aux valeurs enseignées dans l'autre. Ainsi la chasse fût plus tactique et efficace chez la meute, tandis qu'Anerey apprit à se faire respecter chez les humains. Durant son adolescence, elle vit son père partir pour toujours, se plaignant de sa trop grande souffrance. Elle l'avait suivie un peu jusqu'au moment où il s'était changé en affreuse bête semi-loup semi-humain, puis s'était enfui dans la brume et la neige. Depuis lors elle subit toutes les injustices possibles venant de sa mère qui ne l'hébergeait pas toutes les nuits, la laissant dans le froid. Anerey restait donc la plupart du temps avec la meute, développant ainsi ses muscles dans sa période de pleine croissance. Sa mère lui occasionnait parfois des crises, au grand dam des animaux de la forêt qui lui servait de défouloir. Le chef de la meute averti par sa rage vint un jour la raisonner, et quand il l'a vit, les crocs noircies par le sang, il lui donna son nom de loup : "Crocs sombres". Elle inspirait dans ces moments sauvages tout ce qu'il y avait d'obscur, constituant le reflet de sa vie.
Après avoir passé sa rage sur les habitants du village, achevant une vieille rancune, elle décida de quitter sa région et de mettre ses facultés au service des Humains. Elle avait fait trop de mal, elle avait convaincu le Chef de faire un massacre au village, alors elle préféra les quitter. Les loups se sentirent à la fois rassurés et attristés, Anerey tournait une page de sa vie. Elle avait à présent 220 éclipses, et elle arpentait la carte de Celldia, accomplissant telle ou telle tâche et donnant les récompenses aux plus démunis. "


Autre chose ?

Sa forme de louve a le pelage blanc. L'état physique d'une forme impacte sur l'autre. Elle reste plus humaine de base: elle ne peut pas rester plus d'une journée d'affilé sous forme de louve. Mais elle peut décider quand redevenir humaine et vice-versa si elle a assez d'énergie. Pour cela, elle doit bien dormir, et bien se nourrir, ainsi donc, la viande est l'aliment parfait.


Dernière édition par Anerey le Lun 12 Sep - 21:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senlord
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 84
Points : 135

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Squelette

MessageSujet: Re: Anerey,"Crocs sombres"   Lun 12 Sep - 20:10

Parfait Anerey, ta présentation est exemplaire et c'est un excellente histoire. Prêt pour le RP Wink
(15 points de RP pour ta sublime présentation )

_________________
Senlord Brookendord, Le Précepteur de Celldia, Détenteur de la Vision d'Eru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedecelldia.jdrforum.com
 
Anerey,"Crocs sombres"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry J. Potter | «On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière»
» Horus -Tribu des crocs de feu-Guerriers
» De capes et de crocs [PV Enorth]
» Crocs Argentés
» Troupes neutres de la guerre contre crocs-noirs (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Celldia :: Avant le RP :: Gestion des personnages :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: