Le Monde de Celldia

Nous sommes actuellement en 50 027 après le Précepteur
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Le début d' un (très) long voyage
Mer 26 Juil - 19:25 par Conteur flou

» Au bord de la mer...
Mer 26 Juil - 16:14 par Cathia

» Halloween
Mar 25 Juil - 16:45 par Tralog

» L'histoire d'un barbare
Mar 25 Juil - 12:30 par Tralog

» Poême : Ode à la Création
Mar 25 Juil - 0:04 par Anerey

» Enigmes de L'été Celldian #1
Lun 24 Juil - 22:43 par Senlord

» Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc, Ayborn]
Dim 23 Juil - 2:03 par Ayborn

» Le capitaine de la garde
Dim 23 Juil - 1:40 par Ayborn

» Recensement de Juillet à Août 2017
Dim 16 Juil - 20:26 par Conteur flou

Les posteurs les plus actifs du mois
Mots-clés
abrégé
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Point sur la magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Duc

avatar

Messages : 26
Points : 56

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Tordu

MessageSujet: Point sur la magie   Mer 14 Sep - 22:51

Bien, sachez tout d'abord que ce qui suit est un point général et que beaucoup de choses peuvent changer, d'autant plus que les informations présentes ne sont pas tout à fait complètes, je vous laisse l'occasion de remplir les trous à vos désirs et d'ajouter votre propre grain de sel, c'est le principe de ce forum, après tout.

Les deux grands genres d'arcanes

Les arcanes sont principalement divisées en deux genres : la magie et la sorcellerie.

La magie est le fruit de longues années d'études, ne nécessite pas de grandes facultés de départ et permet, au prix d'une préparation, de donner un résultat très satisfaisant. Elle tire sa force du savoir et de la sagesse de son utilisateur. De cette manière, il est plus simple d'apprendre les sorts les plus basiques puisque la marche à suivre est indiquée par un professeur ou dans un manuel. Cependant, ce peut être un travail très fatiguant et très décourageant, c'est pourquoi, malgré le fait que la plupart des êtres soient capable d'user de la magie, les mages notables restent rares.

La sorcellerie, au contraire, est une faculté naturelle qu'il faut souvent apprendre à maîtriser seul. La sorcellerie donne des résultats rapides, instantanés et puissants, mais beaucoup moins précis et parfois épuisants. Ce sont les forces primaires et sauvages de la nature qui nourrissent la sorcellerie. Ici, personne pour vous aider autre qu'un éventuel mentor, seul l'expérience du terrain et les essais répétés permettent de maîtriser la sorcellerie, trop instable pour être répertoriée sur papier. C'est la rareté des prédispositions naturelles qui rendent les sorciers si rares, ça et le fait que le premier sort peut leur coûter la vie.

Dans la plupart des cas les peuples plus éparses, jeunes ou pauvres ne maîtriseront pas la magie, mais plutôt la sorcellerie, et les peuples particulièrement centralisés, anciens ou riches préféreront la magie, moins chaotique, et pousseront ceux aux capacités particulières à prendre des études.
La grande majorité des villes bannissent l'usage de la sorcellerie à cause de sa forte tendance à échapper au contrôle de son utilisateur, mais les battues et les chasses aux sorcières restent très rares et très mal vues. Les mages eux-même n'ont rien contre les sorciers et les trouvent même très passionnants, il est très fréquent que l'un d'eux prenne un jeune sorcier en tant qu'apprenti pour à la fois l'étudier et l'aider à maîtriser la totalité de ses pouvoirs.

L'arcane blanche et l'arcane noire

Il est souvent plus simple de trancher en disant que l'arcane blanche appartient au bien et l'arcane noire au mal, mais c'est bien plus compliqué que ça. Il arrive que l'arcane blanche provoque plus de blessures que de l'arcane noire, et que celle-ci soit usée à contre-cœur par un mage acculé par une menace trop grande.

L'arcane blanche fait généralement appel à la force intérieure du lanceur de sort, c'est pourquoi elle est généralement limitée et beaucoup plus fatigante, mais elle assure qu'il est impossible de dépasser ses limites, la sur utilisation ne pouvant mener qu'au maximum à une fatigue temporaire. C'est parce qu'elle puise dans le lanceur de sort qu'elle est la plus fréquente au sein des mages, qui ont plus de savoir.

L'arcane noire fait généralement appel à des forces extérieures et souvent très calculatrices et infiniment plus puissantes que les mortels. Elle s'en retrouve donc presque illimitée et n'affecte sur le moment que très peu le lanceur de sort. Sur le moment seulement, car il est possible avec cette arcane d'aller au-delà de l'envisageable, provoquant des séquelles souvent permanentes, en abuser peut amener à s'y perdre, à perdre sa forme et à devenir son esclave. C'est pour ça qu'elle est la plus fréquente au sein des sorciers, plus aptes à communiquer avec les entités magiques.

L'arcane fluviale

Rares sont ceux qui ont la chance, ou le malheur, de pouvoir manier les flux d'arcane pure. Ceux qui en bénéficient sont généralement les orques, créés dans ce but, mais il n'est pas impossible de croiser un humain, un elfe voire un gobelin capable de jouer avec ces rivières invisibles et brûlantes.

L'arcane fluviale consiste à tordre et rediriger des flux d'arcane pure pour sculpter des sorts à vouloir. La nature de cette magie lui donne une immense puissance, mais très relative, en effet, certains lieux ont moins de flux que d'autres, à des endroits les sorts se retrouveront démultipliés, à d'autre il sera impossible ne serait-ce que de les toucher. L'arcane fluviale n'est pas sans dangers, et son utilisation provoque souvent de petites brûlures sur les mains ou les bras, mais peu aller jusqu'à enflammer son utilisateur et le réduire en cendre en quelques instants.

Liste des arcanes

En plus des exceptions et arcanes notables précisées ci-dessus, il existe tout un fourmillement d'arcanes, certaines plus ou moins utiles, plus ou moins puissantes. Bien entendu autant les mages que les sorciers peuvent maîtriser autant de ces arcanes qu'ils peuvent, dépendant bien sûr de leur école ou de leur origine.

L'arcane rouge, à ne pas confondre avec l'arcane jaune, est l'arcane en rapport avec le sang et les émotions. Elle peut autant briser quelqu'un, physiquement et/ou mentalement, que soigner des blessures.

L'arcane grise, ou l'arcane des forgerons, permet le contrôle du métal, mais pas des mécanismes. Ceux qui manient cette arcanes peuvent former des objets à partir de métal d'un contact ou d'un regard, dépendant de leur maîtrise.

La technomancie est l'arcane qui tient de maillon manquant entre la magie et la technologie en liant les deux. Elle permet la création de machines trop complexes pour exister et le bon fonctionnement de certaines machines normalement défectueuses.

La bureaumancie est une vieille magie, très étrange et difficile à cerner. Elle permet de rédiger et d'avérer des textes de loi, d'économie ou de légende totalement illogiques, faux ou même impensables. Les bureaumanciens sont moins rares que l'on croit, leur magie est juste moins voyante.

L'arcane jaune est la maîtrise de la chaleur et de la température. De la simple hausse de quelques degrés à la créations de flammes et de brasiers immenses, cette arcane est l'une des plus répandues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Point sur la magie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Magie des hommes-lézards
» Magie orc-question sur un sort
» Les broderies au point compté de la souris
» valeur en point

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Celldia :: Avant le RP :: Contexte :: Annexes-
Sauter vers: