Le Monde de Celldia

Nous sommes actuellement en 50 027 après le Précepteur
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Le début d' un (très) long voyage
Aujourd'hui à 18:31 par Tralog

» Au bord de la mer...
Aujourd'hui à 18:01 par Tralog

» Le vol des orbes du Duc (RP flashback) [Cathia, Le Duc, Ayborn]
Aujourd'hui à 2:03 par Ayborn

» Le capitaine de la garde
Aujourd'hui à 1:40 par Ayborn

» Recensement de Juillet à Août 2017
Dim 16 Juil - 20:26 par Conteur flou

» Joueur absent dans un RP
Ven 14 Juil - 1:38 par Senlord

» L'histoire d'un barbare
Lun 10 Juil - 17:10 par Tralog

» Alestor Jones
Mar 4 Juil - 13:32 par Senlord

» 100 pièces de Bronze pour le jeune elfe !
Sam 1 Avr - 18:53 par Tralog

Les posteurs les plus actifs du mois
Tralog
 
Anerey
 
Senlord
 
Alestor
 
Ayborn
 
Le Duc
 
Conteur flou
 
Eru
 
Zörgg
 
Cathia
 
Mots-clés
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Le Précepteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Senlord
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 89
Points : 142

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Squelette

MessageSujet: Le Précepteur    Lun 12 Sep - 20:17

Le Précepteur



( Ce sujet n'est pas conforme a la présentation de base, il n'est donc pas un modèle a suivre. Pour cela veuillez vous référer au topic " Modèle de présentation " dans le forum " Présentation" )

Le Précepteur, l'être élu par le créateur, pour recevoir sa vision et garder la paix sur les Terres de Celldia. Celui-ci naquit le premier jour de l'éclipse 0 .

Senlord est né dans le froid et la souffrance. A Ellebosa, en plein hiver glacial, alors qu'il s'agissait d'un tout petit village, dans les rues étroites des avenues marchandes, résonnait un cri strident qui faisait trembler les murs. Dans une ruelle sombre et étroite, une jeune femme humaine, au milieu des bouteilles de verre brisé et des planches de bois pourri, abandonnée par son mari, essayait d'accoucher. Il ne lui rester plus que des vêtements rapiécés, elle était sale, et presque nue. Elle souffrait, criait au martyre, elle pleurait. Elle se rappelait brièvement ce que lui avait enseigné sa mère alcoolique sur l'accouchement, et faisait ce qu'elle pouvait pour donner naissance à son fils. Après plusieurs heures, elle n'y arrivait pas, elle suffoquait, souffrait et se sentait mourante. Mais dans un dernier élan de vie, la jeune femme pris un morceau de verre brisé et s'ouvra le ventre de part en part. Ses entrailles se déversèrent sur le sol tel un porc qu'on évide. Et un silence de mort parcouru les rues d'Ellebosa.

Dans l'ombre, un vieil homme vêtu de tissus gris rapiécés, ayant perçu des cris, trouve le chemin de la ruelle. Il avance près du corps inerte et sort un grand bâton de sous sa robe. Il frappe le sol avec, et une aura lumineuse se met à entourer le cadavre. Un jeune enfant s'envole, se dégage du ventre de sa mère, et va se poser dans les bras du vieil homme. Il emmène alors l'enfant dans son humble demeure près de la forêt d'Oublione.

Le veil homme avait donné un nom à l'enfant : "Senlord". Signifiant " Seigneur de la Justice " en Néolithique, la langue du créateur. Il faisait partie des rares êtres à connaître cette langue, l'ayant appris de son père Bios. Cet homme se nommait Merlin. Il vivait désormais avec Senlord dans l'Arbre de la Connaissance. Celui-ci disposait d'une porte, qui malgré la petite taille de l'arbre, donnait sur une pièce immense.


L'enfant grandit, et aimait beaucoup lire. Il s'éduqua presque seul avec la Bibliothèque de son père adoptif. Cependant, Senlord malgré ses bonnes manières, trouva une fascination pour la mort. Il n'avait jamais lu d'où venait ce phénomène que chacun vivait. Il appris la magie auprès de Merlin. Senlord acquis ses pouvoirs en côtoyant Merlin chaque jour. Il appris que la magie découlait de l'imagination, que notre monde est né indirectement de l'esprit du créateur. Alors le but de Senlord fût d'inventer sa propre source de magie. Près de l'arbre de la Connaissance se trouvait une tombe, celle d'un héros de la Guerre de la Destruction. Senlord se mit rapidement en tête de le ressusciter.

Dès ses 120 éclipses, il s'attela à faire redonner la vie à ce malheureux. Jour après jour il se plaçait devant cette tombe, et insufflait une aura verte à la terre. Il faisait ainsi en visualisant le corps s'élever et s'agenouiller devant lui en signe d'allégeance. Il s'acharnait à la tache, sacrifiant certains jours toute son énergie vital. Dans les livres, il ne trouvait rien, même en remontant jusqu'à la création de Celldia.

Merlin partait souvent voyager et aider les Celldians à travers le monde contre les dernières créatures du Chaos. Mais quand il rentrait, il s'inquiétait de voir Senlord épuisé par ces journées qu'il passait devant cette fameuse tombe. Senlord ne désespérait pas, quand il avait une idée en tête il ne s'en détachait pas. Merlin lui confiait souvent de sages paroles:

- Tu sais Senlord, si la mort n'a aucune solution c'est sûrement qu'elle ne doit pas en trouver. Imagine si l'on pouvait ressusciter les anciennes Manticores, notre monde en serait dévasté. On ne peut vaincre la mort et c'est peut être mieux ainsi.

Senlord pourtant était convaincu que, si il percait le mystère de la mort, il pourrait rendre notre monde moins dangereux et débarrasser une fois pour toutes le monde du mal qui l'envahit. Alors Merlin lui répondait que quoiqu'il arrive, le mal sera toujours présent, et que si il n'y avait plus d'entités du Chaos, alors les peuples des sources entreraient en conflit. L'équilibre du bien nécessite le mal. Senlord du haut de ces 150 éclipses ne voulait rien entendre, et continua son dur labeur.

Il finit par trouver un jour dans la grande bibliothèque un livre nommé "Les Mémoires de Mansdec", écrit en Néolithique. On dit que Senlord y découvrit des secrets que même aucune Source ne connaissaient, dont il n'a fait mention dans aucun de ses écrits. Il retourna donc auprès de la tombe pour tenter une nouvelle expérience et le flux d'énergie vert qui sortit de ses mains s'enfouit dans la terre. Celui-ci s'intensifia, devint de plus en plus puissant. Il se changea en un instant en une aura plus noire que la nuit. Une Lumière noire jaillit du sol. Et un bras squelettique munit d'une longue épée, transcenda la terre. Un autre bras jailli qui s'agrippa au sol. Et ensuite le corps du guerrier fut dégagé entièrement de sa tombe. Dès lors, l'énergie de Senlord se calma. L'être mort-vivant le fixa longuement. Senlord leva la tête en affichant un sourire de satisfaction. Il pourrait enfin aider le monde. Il avait enfin percé les secrets de la mort. Alors il se leva et ordonna à son soldat d'os de lui prêter allégeance. Le guerrier se leva, d'une façon digne. Et d'un geste violent transperça le corps du jeune Senlord.

Merlin sortit précipitamment de l'arbre, ayant sentit l'immense quantité d'énergie du jeune apprenti. Il aperçu le corps de Senlord immobile sur le sol, et le gigantesque squelette retirant l'épée de celui-ci. Merlin commanda alors à l'Arbre de la Connaissance qui se mit à mouvoir ses racines et ses branches. Celles-ci s'allongèrent et saisirent le guerrier, l'immobilisant au dessus du sol. Elles se resserrèrent, doucement, mais avec une force incommensurable. Les os du squelette craquelèrent, se fissurèrent, puis éclatèrent en un millier de fragment qui tombèrent sur le corps de Senlord. Merlin se mit à courir vers lui, et se pencha pour examiner la blessure. Elle était trop profonde, il ne pouvait en réchapper. Même la magie de Merlin ne pouvait rien pour soigner une tel entaille. De plus, une magie sombre semblait avoir pénétré le corps de l'enfant. Alors Merlin, pris d'un chagrin fou, tenta l'impossible. Une magie si puissante qu'aucun disciple des sources aussi fou soit-il n'aurait jamais utilisé. Merlin utilisa le sort de la Préception. Celui-ci consiste à faire une demande au créateur lui même pour faire d'un être vivant une Source à part entière. Mais le prix de cette magie n'est pas sans contrepartie, en effet, si ce sort est lancé, alors un disciple des Sources mourra de la main du créateur lui-même.

A l'intérieur du Soleil, là où résident les Sources et leurs disciples, tout était paisible. Le Soleil avait été aménagé pour chacun et tous vivaient en harmonie, sous la direction du Créateur. Mais ce jour là, le sort de la Préception avait été lancé, et la requête de Merlin parvint au oreilles du Créateur. Cet être qui voit tout comprit que le jeune enfant avait percé les secrets de la mort. Des secrets que même le Créateur ne connaissait pas. Alors, dans sa grande sagesse, il décida d'accepter la demande de Merlin. Si une source maitrisait la magie de la mort, alors le Chaos s'opposerait à sa propre puissance. Le cœur noble de Senlord l'empêchera de sombrer vers le mal. Mais il restait un problème à soulever: un élémentaire devait mourir, et il fallait savoir lequel. Valoris, l'élémentaire de l'eau, se présenta devant le créateur pour contester le choix de Merlin. Barthemelius essaya de l'en empêcher, craignant le sort qui s'abattrait sur elle. Elle proclama devant tous les élémentaires et toutes les sources, que la vie d'un d'entre eux, ne valait pas celle d'un simple humain, dont la vie n'avait apporté et n'apportera rien à ce monde. Le Créateur était triste d'entendre de telles paroles. Il expliqua de toute sa sagesse à Valoris que chaque être pouvait changer le monde, tous avait un intérêt. Et que si elle avait l'audace de se croire supérieure aux êtres de Celldia, alors elle devrait payer de son arrogance. Valoris, comprenant ce qui allait lui arriver, laissa échapper une larme. Dans un éclat de lumière, elle disparut, et sa larme fit un bruit assourdissant sur le sol du Soleil. Le Créateur, devant ce spectacle éprouvant qu'il venait de provoquer et de voir, se jura de ne plus recommencer un tel sacrifice. Comme hommage à Valoris, le Créateur créa la pluie sur Celldia, et involontairement, dans son tourment, le tonnerre. Barthemelius, le fiancé de Valoris, nourrit alors une haine extrême envers les Sources et les humains et fuit le Soleil pour s'isoler sur Celldia. Le Créateur posa alors son regard sur Senlord, le Seigneur de la Justice, qui allait recevoir les pouvoirs des Sources.

Pour s'assurer de sa loyauté envers les Sources et le bien, le créateur lui offrit le pouvoir de voir les peines du passé et celles du futur :  " La Vision du Créateur ". Désormais, Senlord connaîtra tout du monde de Celldia et au-delà. Il a la connaissance absolue. Et ce que le monde espère, c'est qu'il aura la sagesse de bien s'en servir.

Dans les bras de Merlin, l'enfant sans vie affichait une triste mine. Et d'un coup son corps se mit à frémir, à trembler, à s'envoler. Il ouvrit les yeux et une lumière intense s'en échappa. Ces rayons de lumière incendièrent les feuilles de l'Arbre de la Connaissance. De ses mains jaillit une grande source de magie noire. Et autour de Merlin et Senlord, les morts d'une ancienne guerre se relevèrent. Presque cinq cents guerriers hommes, elfes, nains, démons, gobelins, harpies, kobolds, tous seulement constitués d'os, se levèrent et se dirigèrent vers Senlord. Merlin se rapprocha du jeune mage, craignant le pire, et forma une sphère protectrice d'aura verte. Les morts se rapprochèrent pas à pas. Senlord se calma et atterrit doucement sur le sol. Les soldats se stoppèrent devant la barrière de Merlin et s'agenouillèrent devant Senlord qui se releva doucement. Senlord prenait petit à petit conscience de ce qu'il se passait. Et il finit par réaliser qu'il était devenu Maître de la Mort.

Dans les jours qui suivirent, Senlord affina ses pouvoirs auprès de Merlin. Il se découvrit de plus en plus de dons. Son expertise de l'Art de la mort excellait en tout point. Après plusieurs dizaines d'éclipses à s'entrainer, il rédigea les quelques écrits que nous connaissons aujourd'hui et qui nous permettent de connaître les origines du monde. Puis il arpenta le monde, pour se faire connaître, en tant qu'écrivain et Précepteur de Celldia. Mais personne ne le crut, il se faisait rejeter dans certains villages, on le traitait de charlatan. Ses talents de nécromancien effrayaient les populations. Il faisait ce qu'il pouvait pour sauver le plus de monde des dangers de Celldia. Pourtant, excepté le peu d'amis qu'il a pu se faire, tous le voyaient comme un criminel. Déçu, il rentra, et retrouva l'Arbre de la Connaissance. Il expliqua à Merlin ses mésaventures. Merlin lui répondit que les hommes avaient peur de l'inconnu par nature, que c'était bien un de leurs plus grands défauts. Alors il lui soumit une idée qui pourrait faire comprendre au monde qui il est, en utilisant l'une des caractéristiques du pouvoir de la Vision. Le principe était d'envoyer dans la tête de chaque être vivant un message de la part du Précepteur, des vieux Ents au jeunes Hommes, des Nains barbus aux Elfes chatoyants. Mais tout cela n'était pas sans risque, les peuples du Chaos entendraient eux aussi le message et tous reconnaitront  le visage de ce fameux Précepteur. Senlord prit le risque, décidé à aider les peuples des Sources,  et cela en vint aux fameux discours que nous connaissons tous : " Le Message du Précepteur ". Celui-ci passa alors des centaines d'éclipses à réfléchir sur ce qu'il dirait, et à peaufiner son message à Celldia. Au fil des éclipses, il vieillit atrocement, à en perdre sa peau, devenant l'image que l'on en a aujourd'hui, celle du squelette gentleman au haut-de-forme. Le treizième jour de l'éclipse 2000, il proclama dans l'esprit de tous son fameux message :

" Bien le Bonjour, êtres de Celldia. Je suis le Précepteur, et j'ai reçu dans ma jeunesse des pouvoirs inouïs pour amener la paix sur le monde. Certains d'entre vous m'ont déjà rencontré et sachez que malgré votre peur vous êtes tous dans mon cœur. Je suis la Source de la mort, un nécromancien, et je ferais mon possible pour protéger tout être de Celldia qui le désirera.
Je ne veux pas être votre seigneur, ce n'est pas mon affaire. Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne. Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, hommes, elfes, nains, ents et Sources. Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions, les êtres de Celldia sont ainsi faits. Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur. Nous ne voulons pas haïr ni humilier personne. Nous voulons un monde paisible dans lequel chacun pourra vivre libre et heureux sans craindre de traverser une forêt ou un lac.
Les peuples du Chaos nous martyrisent et nous terrifient depuis bien trop longtemps, il est temps de se lever, et de l'exterminer de ce monde un bonne fois pour toutes.
Il est écrit dans l'ouvrage de Vertios, l'Orienessal, "Le Royaume du Créateur est dans tout les êtres qu'il a créé", pas dans un être, ni dans un groupe être, mais dans tous les êtres, mais en vous, en vous les peuples qui avez le pouvoir.
Le pouvoir de créer la magie, le pouvoir de créer le bonheur. Vous, les peuples, vous avez le pouvoir. Le pouvoir de rendre la vie belle et libre, le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure.
Je suis aujourd'hui sous l'apparence d'un être sans chair, mais je vous promets que le Soleil percera les nuages noirs des Terres Inconnues et que la paix sera là pour toujours sur Celldia"

Ainsi, tous les peuples des Sources divisés par la Guerre de la Destruction avaient trouvé une nouvelle bannière. Car même si tous le niait, la dernière Manticore et les peuples du Chaos devenaient de plus en plus fort dans l'ombre. Et le jour où le Chaos fera s'abattre la destruction sur le monde, il faudra pouvoir leur faire face. Depuis le Message du Précepteur, la plupart des peuples de Celldia fixèrent leur première année sur sa naissance et aveuglement le suivirent dans sa Guerre contre le Chaos.

_________________
Senlord Brookendord, Le Précepteur de Celldia, Détenteur de la Vision d'Eru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedecelldia.jdrforum.com
 
Le Précepteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les souchiens, les niches et le père Cepteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Celldia :: Avant le RP :: Gestion des personnages :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: