Le Monde de Celldia

Nous sommes actuellement en 50 024 après le Précepteur
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» L'histoire d'un barbare
Sam 27 Mai - 15:19 par Tralog

» Le début d' un (très) long voyage
Lun 15 Mai - 2:33 par Senlord

» 100 pièces de Bronze pour le jeune elfe !
Sam 1 Avr - 18:53 par Tralog

» Le gobelin et le chevalier
Mer 29 Mar - 20:47 par Buldoras

» Le nain et le mont
Jeu 16 Mar - 22:27 par Conteur flou

» Ne craignez plus rien Madame, Je vous protègerais.
Ven 3 Mar - 18:48 par Le Duc

» Stelen
Jeu 23 Fév - 22:19 par Conteur flou

» Au bord de la mer...
Mar 21 Fév - 12:01 par Eru

» Eubii, le dévoreur de rose
Ven 10 Fév - 21:42 par Senlord

Les posteurs les plus actifs du mois
Mots-clés
Celldia Cathia Loum Chaos Points Présentation Anerey Précepteur Senlord Ellebosa
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Le Précepteur ( Part 1/2 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Senlord
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 86
Points : 137

Feuille de personnage
Points de RP:
0/0  (0/0)
Race: Squelette

MessageSujet: Le Précepteur ( Part 1/2 )    Dim 11 Sep - 21:20

Le Précepteur ( Part 1/2 )







Le Précepteur, l'être élu par le créateur, pour recevoir sa vision et garder la paix sur les Terres de Celldia. Celui-ci naquit le premier jour de l'éclipse 0 .

Senlord est né dans le froid et la souffrance. A Ellebosa, en plein hiver glacial, alors qu'il s'agissait d'un tout petit village, dans les rues étroites des avenues marchandes, résonnait un cri strident qui faisait trembler les murs. Dans une ruelle sombre et étroite, une jeune femme humaine, au milieu des bouteilles de verre brisé et des planches de bois pourri, abandonnée par son mari, essayait d'accoucher. Il ne lui rester plus que des vêtements rapiécés, elle était sale, et presque nue. Elle souffrait, criait au martyre, elle pleurait. Elle se rappelait brièvement ce que lui avait enseigné sa mère alcoolique sur l'accouchement, et faisait ce qu'elle pouvait pour donner naissance à son fils. Après plusieurs heures, elle n'y arrivait pas, elle suffoquait, souffrait et se sentait mourante. Mais dans un dernier élan de vie, la jeune femme pris un morceau de verre brisé et s'ouvra le ventre de part en part. Ses entrailles se déversèrent sur le sol tel un porc qu'on évide. Et un silence de mort parcouru les rues d'Ellebosa.

Dans l'ombre, un vieil homme vêtu de tissus gris rapiécés, ayant perçu des cris, trouve le chemin de la ruelle. Il avance près du corps inerte et sort un grand bâton de sous sa robe. Il frappe le sol avec, et une aura lumineuse se met à entourer le cadavre. Un jeune enfant s'envole, se dégage du ventre de sa mère, et va se poser dans les bras du vieil homme. Il emmène alors l'enfant dans son humble demeure près de la forêt d'Oublione.

Le veil homme avait donné un nom à l'enfant : "Senlord". Signifiant " Seigneur de la Justice " en Néolithique, la langue du créateur. Il faisait partie des rares êtres à connaître cette langue, l'ayant appris de son père Bios. Cet homme se nommait Merlin. Il vivait désormais avec Senlord dans l'Arbre de la Connaissance. Celui-ci disposait d'une porte, qui malgré la petite taille de l'arbre, donnait sur une pièce immense.


L'enfant grandit, et aimait beaucoup lire. Il s'éduqua presque seul avec la Bibliothèque de son père adoptif. Cependant, Senlord malgré ses bonnes manières, trouva une fascination pour la mort. Il n'avait jamais lu d'où venait ce phénomène que chacun vivait. Il appris la magie auprès de Merlin. Senlord acquis ses pouvoirs en côtoyant Merlin chaque jour. Il appris que la magie découlait de l'imagination, que notre monde est né indirectement de l'esprit du créateur. Alors le but de Senlord fût d'inventer sa propre source de magie. Près de l'arbre de la Connaissance se trouvait une tombe, celle d'un héros de la Guerre de la Destruction. Senlord se mit rapidement en tête de le ressusciter.

Dès ses 120 éclipses, il s'attela à faire redonner la vie à ce malheureux. Jour après jour il se plaçait devant cette tombe, et insufflait une aura verte à la terre. Il faisait ainsi en visualisant le corps s'élever et s'agenouiller devant lui en signe d'allégeance. Il s'acharnait à la tache, sacrifiant certains jours toute son énergie vital. Dans les livres, il ne trouvait rien, même en remontant jusqu'à la création de Celldia.

Merlin partait souvent voyager et aider les Celldians à travers le monde contre les dernières créatures du Chaos. Mais quand il rentrait, il s'inquiétait de voir Senlord épuisé par ces journées qu'il passait devant cette fameuse tombe. Senlord ne désespérait pas, quand il avait une idée en tête il ne s'en détachait pas. Merlin lui confiait souvent de sages paroles:

- Tu sais Senlord, si la mort n'a aucune solution c'est sûrement qu'elle ne doit pas en trouver. Imagine si l'on pouvait ressusciter les anciennes Manticores, notre monde en serait dévasté. On ne peut vaincre la mort et c'est peut être mieux ainsi.

Senlord pourtant était convaincu que, si il percait le mystère de la mort, il pourrait rendre notre monde moins dangereux et débarrasser une fois pour toutes le monde du mal qui l'envahit. Alors Merlin lui répondait que quoiqu'il arrive, le mal sera toujours présent, et que si il n'y avait plus d'entités du Chaos, alors les peuples des sources entreraient en conflit. L'équilibre du bien nécessite le mal. Senlord du haut de ces 150 éclipses ne voulait rien entendre, et continua son dur labeur.

Il finit par trouver un jour dans la grande bibliothèque un livre nommé "Les Mémoires de Mansdec", écrit en Néolithique. On dit que Senlord y découvrit des secrets que même aucune Source ne connaissaient, dont il n'a fait mention dans aucun de ses écrits. Il retourna donc auprès de la tombe pour tenter une nouvelle expérience et le flux d'énergie vert qui sortit de ses mains s'enfouit dans la terre. Celui-ci s'intensifia, devint de plus en plus puissant. Il se changea en un instant en une aura plus noire que la nuit. Une Lumière noire jaillit du sol. Et un bras squelettique munit d'une longue épée, transcenda la terre. Un autre bras jailli qui s'agrippa au sol. Et ensuite le corps du guerrier fut dégagé entièrement de sa tombe. Dès lors, l'énergie de Senlord se calma. L'être mort-vivant le fixa longuement. Senlord leva la tête en affichant un sourire de satisfaction. Il pourrait enfin aider le monde. Il avait enfin percé les secrets de la mort. Alors il se leva et ordonna à son soldat d'os de lui prêter allégeance. Le guerrier se leva, d'une façon digne. Et d'un geste violent transperça le corps du jeune Senlord.

Merlin sortit précipitamment de l'arbre, ayant sentit l'immense quantité d'énergie du jeune apprenti. Il aperçu le corps de Senlord immobile sur le sol, et le gigantesque squelette retirant l'épée de celui-ci. Merlin commanda alors à l'Arbre de la Connaissance qui se mit à mouvoir ses racines et ses branches. Celles-ci s'allongèrent et saisirent le guerrier, l'immobilisant au dessus du sol. Elles se resserrèrent, doucement, mais avec une force incommensurable. Les os du squelette craquelèrent, se fissurèrent, puis éclatèrent en un millier de fragment qui tombèrent sur le corps de Senlord. Merlin se mit à courir vers lui, et se pencha pour examiner la blessure. Elle était trop profonde, il ne pouvait en réchapper. Même la magie de Merlin ne pouvait rien pour soigner une tel entaille. De plus, une magie sombre semblait avoir pénétré le corps de l'enfant. Alors Merlin, pris d'un chagrin fou, tenta l'impossible. Une magie si puissante qu'aucun disciple des sources aussi fou soit-il n'aurait jamais utilisé. Merlin utilisa le sort de la Préception. Celui-ci consiste à faire une demande au créateur lui même pour faire d'un être vivant une Source à part entière. Mais le prix de cette magie n'est pas sans contrepartie, en effet, si ce sort est lancé, alors un disciple des Sources mourra de la main du créateur lui-même.
Elechouor, Le Magicien de Sylvmiar, 30 562

_________________
Senlord Brookendord, Le Précepteur de Celldia, Détenteur de la Vision d'Eru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedecelldia.jdrforum.com
 
Le Précepteur ( Part 1/2 )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Celldia :: Avant le RP :: Contexte :: Histoire de Celldia-
Sauter vers: